pétrole

Publié le: 15/06/2023 - 13:19
206

Selon le rapport sur la conjoncture énergétique pour avril 2023, publié par l’Observatoire national de l’énergie et des mines relevant du ministère de l’Industrie, des Mines et de l’Energie,  la production nationale de pétrole brut s’est située à 516 kilotonnes (kt), enregistrant ainsi une baisse de 11% , alors les ressources en gaz commercial sec ont diminué de 13%, par rapport à fin avril 2022, à fin avril 2023.

Publié le: 18/07/2022 - 11:07
287

Après avoir connu plusieurs séances de baisse la semaine passée, les prix du pétrole repartent à la hausse ce lundi, les craintes quant à une offre de brut insuffisante reprenant le dessus.

Vers 09H20 GMT (11H20 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord, pour livraison en septembre, gagne 2,28% à 103,47 dollars. Le baril de West Texas Intermediate (WTI) américain, pour livraison en août, prend quant à lui 2,04% à 99,58 dollars.

Les inquiétudes concernant l'offre ont une fois de plus pris le pas sur l'anxiété liée à l'affaiblissement de la demande sur les marchés pétroliers.

Publié le: 05/07/2022 - 12:47
229
La monnaie unique européenne s'est enfoncée à son plus bas niveau depuis près de 20 ans face au billet vert, à à 1,0298 dollar pour un euro.
 
Le dollar se renforce avec les anticipations de nouveaux relèvements des taux par la FED pour maitriser l'inflation, alors que l'euro est affaibli par les craintes croissantes d'une récession, craintes accentuées par les dernières mises à jour de l'indice PMI, établi par S&P Global, qui reflètent un risque de ralentissement de la croissance à la fin du deuxième trimestre.
Publié le: 21/06/2022 - 15:49
487

La production pétrolière de l'ETAP, s’est établie au terme des 5 premiers mois de 2022  à 4,2 millions de tonnes (Mt) contre 4,5 Mt durant la même période de l’an dernier soit, une baisse de 6,1% en g.a, ce qui représente le volume de production pétrolière le plus faible des 5 dernières années. 

Publié le: 29/04/2022 - 10:31
2090

La ministre de l’Industrie, de l’Energie et des Mines, Neila Gongi, a déclaré dans une interview accordée à l’Agence TAP, que le secteur des hydrocarbures et produits pétroliers est l’un des secteurs les plus touchés en Tunisie par le conflit russo-ukrainien, dans la mesure où l’impact direct sur le budget de l’Etat est estimé à plus de 4 milliards de dinars.

Le conflit russo-ukrainien a causé une forte pression sur les achats non seulement des produits pétroliers mais également des engrais et des céréales en général, il s’agit d’un impact budgétaire supplémentaire.

Publié le: 15/03/2022 - 11:34
923
Le Conseil d’administration de la Banque centrale de Tunisie a tenu une réunion exceptionnelle le lundi 14 mars 2022, à l’effet d’examiner les répercussions économiques et financières engendrées par la crise russo-ukrainienne.
 
Sur le plan international, le Conseil suit avec beaucoup d’attention les retombées de la guerre russo-ukrainienne sur l’activité mondiale, sur les chaines d’approvisionnement et sur les prix internationaux des matières premières et des produits alimentaires de base lesquels sont susceptibles d’impacter fortement l’inflation.
&nbs
Publié le: 14/01/2022 - 10:05
224

Selon un rapport sur la conjoncture énergétique publié jeudi, par le ministère de l’Energie, des Mines et des Energies renouvelables, la production nationale de pétrole brut a progressé de 27%, à 1759 kilotonnes (kt) à fin novembre 2021, par rapport à fin novembre 2020.

L’apport de Halk el Manzel qui vient d’entrer en production en janvier 2021 et de Nawara ont compensé la baisse de la production enregistrée dans plusieurs champs à savoir : Hasdrubal (-28%), Franig/bag. /Tarfa (-27), Baraka (-17%), Gherib (-27%), Miskar (-8%) et Cercina (-5%).

Publié le: 24/09/2021 - 16:25
1589

Selon le rapport sur « la Conjoncture énergétique », publié par l’Observatoire National de l’Energie et des Mines, la production nationale de pétrole brut a augmenté de 14%, à 1120 KT, alors que les ressources en gaz naturel ont augmenté de 52%, 1747 ktep, à fin juillet 2021, par rapport à juillet 2020.

Publié le: 09/09/2021 - 11:07
1132

Saber Bouguerra, directeur exécutif du Conseil d’affaires tuniso-libyen a indiqué au micro de radio Express FM, qu'il y a environ 3 000 camions qui entrent en Tunisie chaque mois depuis la Libye, et environ 100 000 passagers et 30 000 voitures également. Il a ajouté que la fermeture des frontières est inacceptable appelant les autorités à élaborer un plan pour ne pas avoir à fermer les frontières à l'avenir.

Publié le: 13/01/2021 - 12:08
812

Le ministère de l’Industrie, de l’énergie et des mines, a annoncé l’entrée en production préliminaire du gisement pétrolier de “Halk el Menzel” situé au large du Golfe de Hammamet, le 7 janvier 2021, à travers le puits “HELM 07”, avec un débit journalier de 5300 barils de pétrole.

La société tunisienne TOPIC qui détient la concession de Halk el Menzel, estime que la moyenne de production journalière de ce puits devrait s’élever à 6000 barils de pétrole.

Publié le: 08/12/2020 - 11:33
1240

La production nationale de pétrole brut a enregistré, jusqu’à fin octobre 2020, une baisse de 8% par rapport à la même période de l’année précédente. Elle s’est ainsi située à 1285 mille tonnes (kt) selon le rapport de la conjoncture énergétique, publié par le ministère de l’Industrie, de l’Energie et des Mines.

Cette baisse est expliquée par la chute de la production dans plusieurs champs, comme El Borma (-23%), Adam (-38%), Cherouq (-43%), Hasdrubal (-19%), M.L.D (22%), Ashtart (-5%) ou encore Cercina (-7%).

Publié le: 27/10/2020 - 11:01
604

Le puits dévié «Gue-10AST» situé dans le champ pétrolier de Guebiba (Sfax) qui fait partie des concessions opérées par la société de Thyna Petroleum Services (TPS ) a été foré et achevé avec succès, d’après un communiqué publié par Panoro Energy.

Publié le: 11/09/2020 - 10:43
2907

La compagnie pétrolière autrichienne “OMV Tunisie” procédera, dans les jours qui viennent, à la “démobilisation de son personnel”, opérant dans les champs pétroliers à Tataouine (sud de la Tunisie), à cause de l’arrêt total de la production, qui a duré plus d’un mois, sur ses sites d’exploitation. Au moins, 2000 employés seront mis en chômage dans la région de Tataouine. Les salaires du personnel de la société sont déjà réduits de 40% et une autre révision à la baisse est toujours possible.

Publié le: 30/01/2020 - 11:35
110

Les pertes totales engendrées par la fermeture des principaux champs pétroliers et installations de production ont grimpé pour atteindre 502 millions de dollars, selon le communiqué publié par la société publique libyenne du pétrole (NOC).
Calculée sur une période de 10 jours, ces pertes consistent en une baisse de la production pétrolière de plus d’un million de barils par jour. La valeur totale des pertes depuis le début des blocus a ainsi atteint exactement 502 millions dollars au lundi 27 janvier 2020 .

Pages

S'abonner à pétrole