Politique

Publié le: 07/01/2015 - 16:03
346

La directrice générale du FMI Christine Lagarde, a déclaré en marge d’une entrevue tenue le 6 janvier 2014 à Washington, avec le président du gouvernement Mehdi Jomaâ, que le FMI est satisfait des réalisations de la Tunisie en matière de transition démocratique et politique et qu’il est prêt à soutenir les efforts du prochain gouvernement tunisien dans le cadre de la continuité de l’Etat.

Publié le: 07/01/2015 - 10:21

A l’issue d’une entrevue tenue au siège de la Banque Mondiale, le 6 janvier 2014, entre le président du gouvernement Mehdi Jomaâ et le président de la Banque mondiale Jim Young Kim, qui a affirmé que l’institution financière accordera à la Tunisie des crédits destinés aux politiques de développement et consolidera son soutien aux programmes de réformes de développement régional.

Publié le: 05/01/2015 - 12:59
1651

Habib Essid, candidat de Nidaa Tounes présenté au président de la République Béji Caïd Essebsi le 5 janvier 2014, pour le poste de chef du gouvernement, est né le 1 juin 1949 à Sousse. Il est titulaire d'une maitrise en sciences économiques de la faculté de droit et des sciences économiques de Tunis et d'un diplôme d'ingénieur agricole spécialité « Economie agricole » de l'université Minnesota (USA).

Publié le: 11/10/2021 - 12:49
316

Sihem Boughdiri Nemsia a été nommée, lundi 11 octobre 2021, au poste de ministre des Finances au sein du gouvernement Najla Bouden.

Publié le: 11/10/2021 - 12:29
123
Najla Bouden, chargée de former un gouvernement par le président de la république, a annoncé la liste des nouveaux ministres. 
 
Ainsi, le nouveau gouvernement se présente comme suit : 
 
Cheffe du gouvernement: Najla Bouden
Leila Jaffel: ministre de la Justice
Imed Memiche: ministre de la Défense nationale
Taoufik Charfeddine : ministre de l’Intérieur
Othmane Jerandi:  ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l’étranger
Sihem Boughdiri Nemsia: ministre des Finances
Publié le: 29/09/2021 - 12:05
289
Le président de la république, Kais Saied, a chargé, le 29 septembre 2021, Najla Bouden Romdhane de former un gouvernement, selon un communiqué de la Présidence de la République.
 
Professeure de Géologie à l’Ecole Nationale des Ingénieurs de Tunis ENIT, l'ancienne chargée de Mission auprès du Cabinet du Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, a également été Cheffe de l’Unité de Gestion du Projet  de Modernisation de l’Enseignement Supérieur en soutien à l’Employabilité, PromESsE.
Publié le: 10/09/2021 - 11:21
2231

Des sources concordantes ont affirmé ces dernières heures que le président Kaies Saied s’apprête à annoncer son projet pour la Tunisie post-25 juillet. Son conseiller, Walid Hajjem, a indiqué dans des déclarations jeudi à Reuters et à Skynews Arabia que le chef de l’Etat compte mettre fin à la constitution de 2014 en s’orientant vers un « régime présidentiel » avec de « forts contre-pouvoirs » et dans le respect le plus strict des « libertés ».

Publié le: 02/08/2021 - 20:54
390
Dans un communiqué du 2 août, la présidence de la République a annoncé la nomination de Sihem Boughdiri Namsia pour diriger le ministère de l’Économie, des Finances et de l’Investissement, en remplacement de Ali Kooli.
 
Le président de la République a également mis fin aux fonctions de Mohamed Fadhel Kraiem à la tête du ministère des Technologies de la Communication, et nommé Nizar Ben Néji pour assurer la relève.
Publié le: 15/06/2021 - 15:55

En marge d’une séance plénière de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP), le projet de loi relatif au quatrième renouvellement du permis d’exploration d’hydrocarbures ” Zarat ” a été adopté, mardi 15 juin 2021 sans débat. La séance a été marquée par des perturbations de la part des députés du Parti Destourien Libre (PDL) .

Publié le: 07/06/2021 - 15:26

Imed Ben Taleb a été nommé à la tête de l'Instance nationale de lutte contre la corruption (INLUCC), a annoncé la présidence du Gouvernement, le 7 juin.

Le juge d’instruction au Pôle judiciaire et financier succédera à Imed Boukhris. Il a également occupé le poste de Président de la Commission de nationale de gestion d’avoirs et des fonds objets de confiscation ou de récupération en faveur de l’Etat.

Publié le: 11/03/2021 - 11:15
229

Selon un communiqué publié le 10 mars 2021 par la présidence de la République, les autorités suisses ont transféré une somme d’argent estimée à environ 3 millions et demi de dinars sur le compte de l’Etat tunisien à la Banque Centrale. Ces transferts s’inscrivent dans le cadre de l’affaire du clan de l’ex-président Zine El-Abidine Ben Ali.

La Présidence de la République réitère son engagement à poursuivre les efforts diplomatiques pour récupérer l’argent détourné et à ne gaspiller aucun centime de l’argent du peuple tunisien

Publié le: 03/02/2021 - 10:53
131

L’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) a adopté le 2 février 2021, sans débat, le projet de loi portant l’approbation d’un contrat de crédit avec l’Etablissement allemand des crédits pour la Reconstruction, (KFW), pour une valeur de 150 millions d’euros soit l’équivalent de 480 MD pour la consolidation des réformes dans le secteur public.
Il est à rappeler que ce crédit signé à Tunis le 13 juillet 2020, sera remboursé sur 15 ans dont une période de grâce de 5 ans et avec un taux d’intérêt de 0,9% annuellement.

Publié le: 28/01/2021 - 16:53
155

L’ancien gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie, Chedly Ayari, s’est éteint aujourd’hui,  28 janvier 2021, à l’âge de 87 ans.

Patron de la BCT de juillet 2012 à février 2018, Chedly Ayari a occupé plusieurs postes de ministre depuis 1974, ainsi que des responsabilités diplomatiques comme telles que conseiller économique de la délégation tunisienne auprès des Nations unies (ONU) à New York entre 1960 et 1964, et ambassadeur auprès de la Commission européenne et des royaumes de Belgique et du Luxembourg en 1972.

Publié le: 28/01/2021 - 12:23
140

La cour d'appel d'Aix-en-Provence a rejeté l'extradition de Belhassen Trabelsi vers la Tunisie, le 27 janvier 2021.

La chambre de l'instruction a justifié son avis défavorable par "un risque réel de traitement inhumain et dégradant".

A 58 ans, déjà jugé à 33 ans de prison pour des infractions économiques et financières, le beau-frère de l'ancien président Ben Ali est réclamé par les autorités tunisiennes pour 5 affaires.

Pages

S'abonner à Politique