MENA

Publié le: 17/03/2022 - 10:20
111

Selon un rapport publié par la Banque mondiale le 16 mars 2022, intitulé « Les avantages du numérique pour les pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord : L’adoption des technologies numériques peut accélérer la croissance et créer des emplois ».la numérisation complète de l’économie dans la région de l’Afrique du nord et du Moyen-Orient pourrait entraîner une augmentation du PIB par habitant d’au moins 46 % sur 30 ans, ce qui représenterait à long terme un gain estimé à au moins 1 600 milliards de dollars pour la région.

Publié le: 09/02/2022 - 08:12
158

Selon le dernier rapport de la Banque Mondiale, intitulé ” Ciels bleus, mers bleues : Pollution de l’air, pollution marine par le plastique et érosion des côtes au Moyen-Orient et en Afrique du Nord “, le coût humain et économique de la détérioration de la qualité de l’air et des mers et de l’érosion des littoraux, se chiffre à plus de 3% du PIB par an, dans la région du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord (MENA).

Publié le: 10/06/2021 - 12:22
277

Dans sa dernière édition des Perspectives économiques mondiales, la Banque Mondiale a révélé que la croissance économique de la Tunisie devrait rebondir à 4%, après le recul historique de 8% en 2020. Un ralentissement de la croissance tunisienne de 2,6% en 2022 et de 2,2% en 2023, prévoit la banque mondiale.

Publié le: 07/01/2021 - 16:29
2880

La Banque Mondiale a mis à jour ses prévisions pour l'économie mondiale pour l'année 2021. Il en ressort pour la région MENA, une modeste reprise prévue cette année, à 2,1%. La pandémie de COVID-19 a provoqué une contraction de la production estimée à 5 % en 2020.  Les chocs exercés par la pandémie sur les revenus devraient plonger des dizaines de millions d’habitants supplémentaires sous le seuil de pauvreté de 5,50 dollars par jour, estime le rapport.

Publié le: 02/11/2020 - 17:04
163

Selon les estimations de la note d’information de la Banque mondiale (BM) relative aux migrations et au développement, les transfers de fonds devraient reculer de 8% dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (MENA) en 2020 et 2021. A l’échelle mondiale, les envois de fonds des travailleurs migrants vers leurs pays d’origine devraient baisse de 14% d’ici 2021  par rapport aux niveaux d’avant la pandémie en 2019.

Publié le: 20/10/2020 - 10:57
259

Selon le dernier bulletin d’information économique de la Banque mondiale sur la région MENA « Commercer ensemble : vers une relance de l’intégration de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord à l’ère post-COVID », il en ressort que le commerce et l’intégration, au sein de la région et avec le reste du monde, seront déterminants pour réduire la pauvreté, renforcer les moyens d’action des personnes démunies et stimuler la croissance économique après la COVID.

Les chocs économiques provoqués par la pandémie et la baisse des prix du pétrole

Publié le: 14/07/2020 - 14:47

Dans son rapport sur les perspectives de l’économie mondiale pour le mois de juillet 2020, le Fonds monétaire international (FMI) a abaissé de nouveau les prévisions de croissance de la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord à leur plus bas niveau en 50 ans. Les économies de cette région vont se contracter en moyenne de 5,7%, en 2020, soit une baisse de 2,4% par rapport ce qui était prévu en avril 2020.

Publié le: 14/04/2020 - 18:07
142

La Société financière internationale (IFC) a annoncé dans un communiqué du  13 avril 2020, un engagement de 20 millions de dollars (l’équivalent de 57 millions de dinars) dans un nouveau fonds de capital-investissement indépendant opérant dans la région MENA (Moyen-Orient et Afrique du Nord).

Publié le: 21/10/2019 - 11:28
162

M. Marouane EL ABASSI, Gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie (BCT) a été élu, samedi 19 octobre 2019 à Washington, « meilleur Gouverneur de Banque Centrale en 2019 pour la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) ».  Ce prix lui a été décerné par le magazine spécialisé « Global Markets » au cours d’une cérémonie organisée en marge des assemblées annuelles de la Banque Mondiale et du Fonds Monétaire International (BM/FMI).

A l’occasion de cette cérémonie, M. El Abassi a fait la déclaration suivante :

Publié le: 17/07/2019 - 10:18
258

Durant le premier semestre de 2019, le nombre de financements accordés à des startups dans la région MENA (Moyen-Orient et Afrique du Nord) a nettement augmenté, d’après les chiffres publiés par la plate-forme de startups Magnitt.

En ce sens, le nombre de transactions a augmenté de 28% en glissement annuel au cours du premier semestre de 2019 pour atteindre 238 transactions, tandis que le financement total a augmenté de 66% pour atteindre 471 millions de dollars.

Publié le: 03/04/2019 - 14:57
587

Selon un nouveau rapport de la Banque mondiale, la croissance économique dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (MENA) devrait se contracter légèrement en 2019, à 1,5 %, contre 1,6 % en 2018. Malgré ce fléchissement, la situation devrait s’améliorer en 2020 et 2021, avec une reprise modeste de respectivement 3,4 et 2,7 %.

Publié le: 15/11/2018 - 12:41
620

Membre du Groupe de la Banque mondiale, l'IFC en collaboration avec Omni Bridgeway, l'un des principaux spécialistes de la résolution des prêts non productifs (PNP) et des litiges juridiques, créent la première plate-forme de résolution de créances douteuses. Une première pour IFC au Moyen-Orient et en Afrique du Nord (MENA) qui vise à aider les institutions financières à libérer leurs capitaux et à encourager de nouveaux prêts.

Publié le: 23/10/2018 - 09:48
810

La banque privée suisse Julius Baer envisage des acquisitions en Afrique et au Moyen-Orient, selon les informations publiées par le quotidien émirati The National.

Publié le: 17/10/2018 - 11:39
136

Flat6Labs, un programme régional d'accélérateur de start-up et un fonds d'amorçage qui investit dans les startups, célèbre sept années d'accélération de l'entrepreneuriat au Moyen- Orient et en Afrique du Nord (MENA).

15 octobre 2018 - Tunis, Tunisie - Lancé au Caire en 2011 par les fondateurs de Sawari Ventures, Flat6Labs s'est depuis étendu à Djeddah, Abou Dhabi, Tunis, Beyrouth et Bahraïn. Il gère quatre fonds d'amorçage dans la région MENA d'une valeur totale atteignant 50 millions de dollars.

Pages

S'abonner à MENA