Déficit budgetaire

Publié le: 29/08/2016 - 13:33
321

Le déficit budgétaire oscillera entre 2500 et 2900 millions de dinars à la fin de l'année 2016. Soit environ 6,5 % du budget de l’État, selon le président d'honneur de l'Ordre des Experts Comptables de Tunisie (OECT), Fayçal Derbal, qui a appelé, en ce sens, les députés de l'Assemblée des Représentants du Peuple à accélérer l'adoption des lois économiques et notamment celui qui concerne le code de l'investissement.

Publié le: 17/02/2016 - 10:22
1009

A l’issue de la conférence de presse tenue le 16 février 2016 à Tunis, pour présenter le rapport de la cour des comptes sur la clôture du budget de l'Etat pour 2013 et les premiers résultats des deux dernières années, le premier président de la cour des comptes, Abdellatif Kharrat a déclaré que l'endettement de la Tunisie a pris une ampleur sans précédent, passant de 45,8% en 2013 à 49,2% en 2014 et 52,9% en 2015, et qu’une telle situation nécessite un réajustement urgent.

Publié le: 29/01/2016 - 13:14
1708

Abdellatif Chaïbi, expert financier et bancaire a critiqué, dans le cadre d’une interview accordée à expressfm le 29 janvier 2016, la démarche systématique - du moins dans le discours des autorités - de recourir à la dette extérieure afin de faire face au déficit budgétaire de la Tunisie, en sachant que la notation souveraine de la dette publique a été dégradée par les agences de notation, notamment l’agence japonaise Rating and Investment Information qui nous positionne au même grade que des pays comme l’Irak ou même le "Bengladesh".

Publié le: 14/07/2015 - 14:39
867

Le solde budgétaire au terme des 5 premiers mois de l’année 2015, a atteint son niveau le plus bas depuis 2010 à - 99,0 Millions DT. En effet, les recettes courantes de l’Etat qui représentent 98,8% des recettes totales et Dons ont continué à progresser au mois de mai, +0,6% en glissement annuel à un rythme inférieur à celui des dépenses totales de l’Etat,  accentué par une poursuite de la hausse des dépenses salariales, induisant ainsi un creusement plus accentué.

Publié le: 13/04/2015 - 14:20
1064

Slim Chaker, ministre des finances, a estimé à 1,3 milliards de dollars le besoin supplémentaire en financement étranger de la Tunisie pour couvrir son déficit budgétaire, lors d’une conférence de presse aujourd’hui, 13 avril 2015, une enveloppe qui comprend 1 milliard de dollars de prêts obtenus auprès de la Banque Mondiale et du Fonds Monétaire International, et en attente de décaissement au cours de cette année.

Publié le: 17/03/2015 - 09:24
160

Dans la soirée du lundi 16 mars 2015, le chef du gouvernement, Habib Essid a tenu un discours à l’adresse du peuple tunisien au cours duquel il a dressé une sorte de bilan de la situation actuelle du pays. En effet, sur le plan sécuritaire, la situation reste à tendance fragile assortie de menaces terroristes dangereuses. La récente opération terroriste qu’a connue la région de Boulâaba du gouvernorat de Kasserine.

Publié le: 29/01/2015 - 13:05
1350

A l’issue de la conférence de presse tenue le 28 janvier 2015, consacrée à la conclusion de l’émission obligataire sur le marché international des capitaux de 1 milliard de dollars américains, le ministre de l'économie et des finances Hakim Ben Hammouda a affirmé que ceci représente  une preuve que la Tunisie a regagné la confiance des grands investisseurs.

Publié le: 09/01/2015 - 17:10
122

Le ministre de l’Economie et des Finances, Hakim Ben Hammouda, a déclaré dans le cadre d’une interview accordée à expressfm, que le déficit budgétaire est désormais en dessous des 5%,  en raison de l’accroissement des dépenses de  l’Etat.
Il a précisé que le plus important pour l’année 2015, c’est de consolider les sources de revenus de l’Etat et les ressources fiscales pour les années à venir 2016 et 2017, à condition de ne pas alourdir les charges fiscales sur les entreprises qui doivent consolider l’investissement. 

Pages

S'abonner à Déficit budgetaire