Rapport de la cour des comptes : endettement sans précédent de la Tunisie de 52.9% en 2015

A l’issue de la conférence de presse tenue le 16 février 2016 à Tunis, pour présenter le rapport de la cour des comptes sur la clôture du budget de l'Etat pour 2013 et les premiers résultats des deux dernières années, le premier président de la cour des comptes, Abdellatif Kharrat a déclaré que l'endettement de la Tunisie a pris une ampleur sans précédent, passant de 45,8% en 2013 à 49,2% en 2014 et 52,9% en 2015, et qu’une telle situation nécessite un réajustement urgent.

M. Kharrat a indiqué que le déficit budgétaire est resté élevé, vu qu’il était de 6,8% en 2013 et a atteint 4,9% en 2014 et 2015, un taux considérablement au-dessus des critères internationaux, rapporte l’agence TAP.

Il en ressort également de ce rapport, le besoin urgent d'intensifier les efforts en vue de mobiliser davantage de ressources, de rationaliser les dépenses, de réaliser les projets dans les délais et avec les normes requises ainsi que d'améliorer la qualité des prestations de service. Kharrat a incité également, à l’établissement de la culture du résultat chez les gestionnaires et renforcer la reddition des comptes pour conférer aux interventions des structures publiques, l'efficacité requise dans le respect de la loi, l'intégrité et la transparence.

© Copyright Tustex

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées (spam)
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image.