inclusion financière

Publié le: 19/02/2020 - 10:37
2459

Le Gouverneur de la Banque centrale de Tunisie, Marouane EL ABASSI a indiqué, en marge d’un colloque portant sur «L’Inclusion financière: challenges et défis de la transformation digitale», que le traitement du citoyen tunisien avec les institutions financières, qu'il s'agisse des banques ou de bureaux de poste, reste limité. Il a ajouté que les transactions financières observent une différence entre la ville et la campagne, où une grande différence est constatée dans l'accès aux institutions financières entre les hommes et les femmes.

Publié le: 12/09/2019 - 11:20
1190

Le cabinet d’intelligence économique et de conseil, Oxford Business Group (OBG) a publié, son analyse sur les stratégies que devrait adopter la Tunisie pour améliorer l’inclusion financière et développer l’accès au crédit.
OBG a également précisé que la Tunisie a obtenu un nouveau prêt qui sera consacré à moderniser le secteur financier, développer l’inclusion financière et booster l’investissement. Ce nouveau prêt, d’une valeur de 120 millions d’euros, sera attribué par la Banque africaine de développement (BAD) et servira donc à mettre en place la 2ème phase du programme PAMSFI II.

Publié le: 14/05/2018 - 16:23
1313

Le gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie, Marouen El Abassi a indiqué, au micro de la radio Express FM, qu’il est impératif de multiplier les efforts en vue de revigorer les équilibres financiers, ce qui sera à même de contribuer à attirer davantage les investisseurs, intéressés par une économie soutenue et saine. Au sujet de l’inflation qui ne cesse de grimper sur les derniers mois, Marouen El Abassi a insisté sur la nécessité de maîtriser l’inflation et d’empêcher ainsi qu’elle ne devienne structurelle.

Publié le: 11/05/2018 - 18:03
923

L’expert économique, Radhi Meddeb a indiqué, sur les ondes de la radio Express FM, à l’occasion de la sortie de son livre “Le désenchantement du jasmin”, que depuis 2011 et courant les 7 années, il n’y a pas eu d’initiative économique sinon pas suffisamment tout comme il n’y a pas eu de créations d’emploi à la hauteur des attentes. Il a ajouté qu’aujourd’hui, il n’est plus question pour les jeunes de compter sur la fonction publique car l’administration ne peut plus supporter davantage de recrutement après qu’elle ait été noyée par des recrutements partisans et inutiles.

S'abonner à inclusion financière