Croissance économique

Publié le: 09/12/2016 - 12:45
183

Le ministre des Technologies et de l'économie numérique, Anouar Maârouf a indiqué, sur les ondes de radio Express FM, vendredi 9 décembre 2016, qu’aujourd’hui, il faudra passer de la logique de digitalisation à la logique de la transformation digitale, car elle touche la culture économique tandis que la digitalisation touche les supports.

La transformation digitale est une rupture par rapport au modèle basé sur la digitalisation, dans la mesure où elle représente une modification du modèle économique en soi, où la notion de l’action économique, du marché et du client a changé.

Publié le: 18/08/2016 - 10:16
467

L’Institut nationale de la statistique (INS) a présenté les chiffres et indices relatifs au deuxième trimestre de 2016 et se rapportant aux indicateurs économiques. Le taux de croissance économique s’est inscrit en hausse à 1,4% durant le deuxième trimestre de 2016, par rapport à la même période de 2015 et à 1,2% durant le premier semestre de cette année. Le secteur de l’agriculture et de la pêche maritime a enregistré une baisse significative de l’ordre de 3,6% et de 0,5% dans les produits industriels non manufacturés.

Publié le: 16/08/2016 - 12:07
1476

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), la Banque européenne d’investissement (BEI) ainsi que la Banque Mondiale (BM) ont publié un rapport conjoint à fin juillet 2016, dont il ressort, de façon sommaire, que l’absence de stabilité dont souffre la Tunisie en termes politique représente pas moins de 60% du frein à la croissance économique et au développement des entreprises privées. Plus de 6000 entreprises ont été concernées par cette enquête et qui opèrent dans le secteur des technologies et services et sont localisées au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.

Publié le: 09/06/2016 - 13:00
336

A l’occasion d’une visite à Bizerte, le ministre des Finances, Slim Chaker, est revenu sur les difficultés, mentionnées récemment par Chedly Ayari, le gouverneur de la BCT, concernant le financement du budget de 2017.

Publié le: 08/06/2016 - 10:36
314

Alors qu’en janvier dernier, la Banque Mondiale avait annoncé une croissance mondiale de 2,9% pour l’année 2016, elle a revu à la baisse ses prévisions à la baisse, mardi 7 juin 2016, pour les ramener à 2,4% et ce, principalement en raison de la faiblesse continue des prix des produits de base, l’atonie du commerce mondial et la diminution des flux de capitaux.

Publié le: 06/06/2016 - 11:56
110

Le chef du gouvernement, Habib Essid a indiqué sur expressfm, qu’au cours du premiers trimestre de l’année 2016, il a été réalisé un taux de croissance de 1%, ce qui représente un bon taux au regard de la conjoncture. S’agissant de la masse salariale dans l’administration publique, le chiffre est passé de 6 millions de dinars en 2010 à 13 millions de dinars en 2016 d’où la décision de ne plus faire de recrutements dans la fonction publique sauf dans les secteurs vifs tels que la sécurité et la santé. 

Publié le: 05/05/2016 - 10:28
590

Selon la note de conjoncture de la Banque Centrale de Tunisie publiée le 03 mai 2016, au-delà du premier trimestre 2016, le rythme de croissance trimestrielle du PIB, aux prix constants de 2010, devrait se maintenir dans la fourchette 0,6%- 1,2%, jusqu’au dernier trimestre 2017. La croissance annuelle serait de 2,0% en 2016 et 3,5% en 2017. 

Publié le: 01/03/2016 - 12:24
525

La Banque Centrale de Tunisie revient sur l'état de la conjoncture économique pour le mois de février 2016, constatant une certaine amélioration du taux de croissance économique durant le dernier trimestre de 2015, atteignant 0,8% en comparaison avec le trimestre précédent contre une quasi-stagnation (0,1%) au troisième trimestre. En termes de glissement annuel, le PIB a enregistré, au cours du quatrième trimestre de 2015, une hausse de 0,3% contre 0,4% au trimestre précédent.

Publié le: 17/02/2016 - 15:51
611

L’Institut national de la statistique (INS), a fait état d'un taux de croissance de 0,8% de l'économie tunisienne en 2015, contre 0,5% annoncé par les dernières prévisions et 2,3% en 2014. La croissance reste toutefois très en dessous des projections initiales de la loi de finances 2015, qui tablait sur au taux de croissance de 3%, abaissé plusieurs fois au cours de l'année.

Publié le: 15/02/2016 - 11:12
1355

Le fonds monétaire international a estimé dans sa dernière évaluation de la situation économique marocaine, qu’après après avoir enregistré en 2015 une croissance économique estimée à +4,7%, expliquée pour une grande part à une campagne agricole exceptionnelle, l'économie marocaine atteindra difficilement les 3%, contre une prévision de 2.7% de la Banque Mondiale et 2.1%, l’estimation de la Bank Al-Maghrib.

Publié le: 12/02/2016 - 10:00
6778

Dans sa note périodique de janvier 2016, la Banque Centrale de Tunisie analyse la conjoncture actuelle, marquée sur le plan international par la reprise  fragile de la croissance économique mondiale attendue en 2016 et 2017 et le repli des prix internationaux de produits de base, (sixième baisse mensuelle consécutive en décembre soit 7,1%, d’un mois à l’autre, en relation surtout avec la chute des prix de l’énergie en repli de 12,9%), mais aussi par l'appréciation du dollars et l'amorce de resserrement prudent de la politique monétaire de la Fed, contrairement aux autres grandes banque

Publié le: 10/02/2016 - 09:35
170

Selon les prévisions de la Maison Blanche présentées mardi, la croissance de l'économie américaine devrait rester modérée en 2016 et 2017 à 2,6%, soit une légère amélioration par rapport aux prévisions de la Fed qui table sur 2,4% en 2016 et 2,2% en 2017, et en phase avec les projections du FMI. Le taux de chômage est attendu en baisse à 4,7% cette année et à 4,5% l'année prochaine.

Publié le: 04/02/2016 - 20:26
118

Dans un discours à l’Université de Maryland, aux Etats-Unis, la directrice générale du Fonds Monétaire Mondial (FMI) a exprimé ses inquiétudes quant au risque de croissance des inégalités à travers le monde. Ce risque est lié au ralentissement économique des pays émergents dont « les taux de croissance sont bas, les flux de capitaux inversés et les perspectives à moyen terme considérablement détériorées ».

Publié le: 31/12/2015 - 12:26
4716

L'expert en économie, Hechmi Alaya, fondateur du Think Tank - TEMA, est revenu sur les faits marquants de l'année 2015 qui selon lui devrait au meilleur des cas, aboutir à une stagnation du PIB si ce n'est une réelle récession, et ce même si des expert s'accrochent encore à un taux de croissance entre 0,5 et 0,7%. A la lumière des dernières statistiques publiées par la Banque Central de Tunisie (BCT), le pays pourra difficilement éviter un repli de son PIB, indique Hachemi Alaya, invité de l’émission EcoMag sur Express Fm.

Pages

S'abonner à Croissance économique