ATTIJARI LEASING : - Fitch abaisse la note à long terme sur l’échelle nationale attribuée à la société.[Suite]

Date: 15/01/2019Unité monétaire: TND
Valeur nominale10Nbre d'actions2 125 000
Dernier cours18.890PER (sur 1 année) / marché6,69x/10,76x
Var. der. clôture %0BPA (sur 1 année)2.824
Bidn.dDer. dividende1,200
Askn.dDate Distribution25/06/2015
Cap. Boursière40 141 250Var. sur 1 an18.890->18.890
MM(20)-MM(50)18,890-18,890Rdt ajusté depuis le 31/12/2020nc
Echg. quot. moyen (sur une année)0Advance/Decline (sur une année)0 hausses / 0 baisses

Communiqué en date du 26 avril 2006 :

Fitch Ratings a abaissé les notes attribuées sur l’échelle
nationale à

GENERAL LEASING
(GL) : de ‘BB-(tun)’ à ‘B+(tun)’ pour la note long terme. La
note court terme est confirmée à ‘B(tun)’.

L’abaissement de la note long terme reflète la forte
dégradation des fondamentaux financiers de la société, parmi les plus faibles du
secteur, avec en particulier un ratio de solvabilité en deçà de la norme
réglementaire. Elle intègre également le soutien possible de la Banque du Sud
(BS), principal actionnaire de

GL
, en matière de couverture des besoins de financement.

La liquidité de

GL
, déjà tendue, s’est resserrée en 2005. Le soutien possible de la BS en
matière de financement pourrait permettre à

GL
de faire face à ses engagements financiers à court terme. L’augmentation
de capital de 2,5 Moi TND prévue en 2006 devrait permettre au ratio de
solvabilité de

GL
d’atteindre le niveau réglementaire minimum de 8%. Fitch estime ce ratio
largement insuffisant compte tenu du risque de crédit résiduel de

GL
.

L’inspection de l'administration fiscale sur la nature
d’opérations de leasing figurant pour 35,5 Mio TND au bilan de

GL
à fin 2004 et contestée par les auditeurs, a abouti en 2005 à
l’imposition d’un redressement fiscal de 5,6 Moi TND payables sur 7 ans. Les
états financiers audités de l’exercice 2004, publiés en décembre 2005, ont été
établis déduction faite des opérations de leasing litigieuses et après
provisionnement de la pénalité fiscale, induisant une grave dégradation du
résultat et des fonds propres de

GL
.

GL
a continué d’accuser des pertes en 2005, son activité, fortement
perturbée par l’enquête fiscale, n’ayant pas permis de générer un niveau de
revenus suffisant pour compenser la lourde charge de provisions sur créances
classées.

La qualité des actifs de

GL
est inquiétante. L’activité de recouvrement ayant été elle aussi
fortement troublée durant l’année 2005, les créances classées atteignaient 42%
des encours bruts à fin 2005 avec un taux de couverture par les provisions de
seulement 40% (chiffres provisoires). Les créances classées nettes
représentaient plus de quatre fois les fonds propres de

GL
.


GL
est détenue à 20,6% par la BS (sixième banque locale acquise en octobre
2005 par le consortium Attijari Wafabank-Banco Santander Central Hispano).

Une société industrielle locale, un investisseur privé
tunisien et la Tunisian Qatari Bank, banque marginale locale, détiennent
respectivement 12%, 10% et 7%, le solde du capital étant largement dispersé
auprès d’actionnaires minoritaires. En l’absence d’un actionnaire institutionnel
majoritaire, Fitch estime qu’en cas de nécessité, un soutien extérieur serait
possible mais non certain.

Source : Fitch Ratings
(26/04/2006)

Société : 

Themes :

© Copyright Tustex