Tunisie : Le redressement du secteur énergétique permettra de sortir de la crise (Slim Feriani)

Slim Feriani, le ministre de l’Industrie et des Petites et Moyennes Entreprises (PME), a déclaré sur les ondes de radio Express FM, que si les secteurs minier et énergétique retrouvent leur rythme de production de 2010, « la Tunisie n’a plus besoin ni du Fonds Monétaire International (FMI) ni des emprunts ».

Evoquant la production de phosphate, Slim Feriani a tablé sur une production dépassant les 5 millions de tonnes en 2019, soit deux millions de plus que 2018. D’ailleurs, la mine de phosphate de Meknassi, gouvernorat de Sidi Bouzid, entrera en production cette année alors que le champ de Nawara, situé au sud, il entrera en production en juin 2019, précise le ministre.

Slim Feriani a aussi insisté sur le fait que le gouvernement cherche à améliorer de nombreux indicateurs permettant de contrôler le déficit budgétaire de l’État à 3,9% du PIB.

© Copyright Tustex

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées (spam)
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image.