Ahmed Karam (président de l’APTBEF) : le secteur de l’immobilier exige un plan de sauvetage

Le président du directoire de l’Amen Bank et de l’Association Professionnelle Tunisienne des Banques et des Etablissements Financiers (APTBEF), Ahmed Karam, a évoqué, aujourd’hui sur les ondes d’Express FM, les problèmes dont souffre le secteur de l’immobilier en Tunisie.

Ahmed Karam a d’abord réfuté l’idée que le secteur de l’immobilier traverse une crise, en précisant que ses principaux maux résident dans de nombreux dysfonctionnements qui ont abouti à ce que les prix du marché de l’immobilier ne soient plus en phase avec le budget d’un simple citoyen.

Parmi ces dysfonctionnements, le président de l’APTBEF évoque la hausse des prix des matériaux de construction et la détérioration du pouvoir d’achat des citoyens. Ce dernier point influence même grandement le marché de l’immobilier.

En ce sens, Ahmed Karam pense que le secteur de l’immobilier exige un plan de sauvetage en se basant sur les problèmes qu’exposeront les promoteurs immobiliers. Ahmed Karam « conseille » ainsi à ces derniers d’élaborer des campagnes de communication pour pouvoir présenter lesdits problèmes, de manière à trouver des solutions adéquates dans les plus brefs délais.

Secteurs d'activité :

© Copyright Tustex

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées (spam)
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image.