ELECTROSTAR : Le chiffre d'affaires en baisse de 25% en 2021

Date: 14/01/2019Unité monétaire: TND
Valeur nominale5Nbre d'actions2 450 000
Dernier cours2.250PER (sur 1 année) / marchén.dx/10,76x
Var. der. clôture %0BPA (sur 1 année)-2.779
Bidn.dDer. dividende0,500
Askn.dDate Distribution15/07/2010
Cap. Boursière5 512 500Var. sur 1 an2.250->2.250
MM(20)-MM(50)2,250-2,250Rdt ajusté depuis le 31/12/2021nc
Echg. quot. moyen (sur une année)0Advance/Decline (sur une année)0 hausses / 0 baisses
La société ELECTROSTAR a réalisé durant le quatrième trimestre 2021 un chiffre d’affaires de 723.412 DT portant le chiffre d’affaires cumulé au terme de l’année 2021 à 5.103.583 DT contre un chiffre d’affaires de 1.497.857 DT réalisé durant le quatrième trimestre 2020 et un chiffre d’affaires cumulé au 31 décembre 2020 de 6.838.361 DT enregistrant ainsi une baisse de 52% sur le 4 ème trimestre et une baisse de 25% sur le cumul du chiffre d’affaires au 31 décembre.
 

electrostar.png

Media Folder :

 
Ceci dit, les raisons de cette baisse sont toujours les mêmes à savoir le retard enregistré dans l’octroi des lignes de crédit de gestion par les banques et notamment les lignes d’engagements par signature (accréditifs, crédits documentaires, obligations cautionnées etc.) et ce retard n’a pas été résorbé jusqu’à ce jour. 
 
Par conséquent, en l’absence de sources de financement et en filigrane l’absence de nouveaux achats, l’activité d’ELECTROSTAR s’en est lourdement ressentie dans l’attente de la reconquête de lignes de crédit de gestion (surtout celles relatives aux engagements par signature) dans les plus brefs délais qui permettront un redémarrage imminent de l’activité.
 
De plus, la propagation de la pandémie du CORONAVIRUS, la baisse du pouvoir d’achat du consommateur, la hausse du tarif bancaire qui freine ELECTROSTAR dans sa quête de financements d’exploitation et l’adoption d’une politique de prudence visant à diminuer le risque clients et à sécuriser les ventes sont autant de facteurs qui expliquent cette baisse du chiffre d’affaires.
 
Les engagements bancaires de la société ELECTROSTAR au 31 décembre 2021 se sont élevés à 110 591 328 DT contre 103 021 001 DT au 31 décembre 2020 ; soit une aggravation de 7% due essentiellement à une hausse des impayés financiers et commerciaux et à une aggravation des débits en compte et ce à cause de l’augmentation des agios débiteurs et des intérêts de retard.
 
Ceci étant, il y a lieu de préciser que ces engagements se répartissent comme suit :
 
Crédits à court terme : 48.045.390 DT, soit une aggravation de 40% par rapport à la fin de l’année 2020 et cette hausse est liée particulièrement à la hausse des impayés financiers (+12,5 MD) et du découvert mobilisé (+1,5 MD).
 
Engagements par signature : 2.627.139 DT, soit une baisse de 3% par rapport à la fin de l’année 2020 et cette baisse est liée principalement à la diminution du montant des obligations cautionnées (-0,09 MD).
 
Escompte commercial & Avances sur factures : 404.799 DT, soit une baisse significative de 86% par rapport à la fin de l’année 2020 expliquée surtout par la baisse du chiffre d’affaires.
 
Crédits à moyen et long terme : 59.514.000 DT, soit une baisse de 6% (-3,6 MD) par rapport à la fin de l’année 2020 et cette baisse est expliquée essentiellement par l’affectation des échéances impayées sur les CMLT en impayés financiers à CT et c’est ce qui explique en partie l’aggravation de ces derniers.
 
La société a réalisé durant le quatrième trimestre 2021 un investissement de 279 DT (achat matériel informatique) portant ainsi le total investissement durant l’année 2021 à 14.311 DT contre aucun investissement en 2020.
 
La société ELECTROSTAR, via son Top Management et en étroite collaboration avec ses équipes, tient à rassurer ses actionnaires quant aux perspectives d’évolution positive de son activité durant l’année 2022, année qui sera marquée par la mise en application effective des termes du protocole d’accord (et de son avenant) signé avec un pool bancaire et dont l’objet principal est de restructurer les dettes d’ELECTROSTAR et surtout de lui octroyer des lignes de crédit de gestion pour qu’elle puisse redémarrer son activité et atteindre son rythme de croisière dans les plus brefs délais.
 
Par conséquent, le Top Management d’ELECTROSTAR et nonobstant le contexte actuel marqué par la crise du COVID-19, table sur une reprise progressive des ventes qui vont atteindre leur point culminant à la fin du deuxième trimestre de l’année 2022 (début de la saison estivale) avec des ventes importantes attendues pour les climatiseurs, les congélateurs et les réfrigérateurs. Ainsi, une reprise partielle des parts de marché perdues est attendue et cette tendance devrait être confirmée en 2023.
 
Aussi, le Top Management d’ELECTROSTAR table sur une amélioration du besoin en fonds de roulement prévisionnel pour pouvoir faire face à ses engagements envers ses parties prenantes et cette amélioration attendue est la conséquence directe de la croissance attendue du chiffre d’affaires 2022. Ainsi, le Gearing de la société ELECTROSTAR pourrait être amélioré progressivement jusqu’à atteindre l’objectif fixé par la gouvernance à savoir un ratio inférieur à 80% dans trois ans.
 
En revanche, le Top Management d’ELECTROSTAR ne prévoit aucun investissement particulier durant l’année 2022 et ce afin d’anticiper toute crise financière éventuelle, en particulier par rapport au contexte sanitaire actuel et les retards d’encaissement éventuels relatifs aux créances sur les clients.
 
 
 
Société : 

Secteurs d'activité :

© Copyright Tustex