ELECTROSTAR : Compte rendu de l’Assemblée Générale Ordinaire du 30 juin 2010 : Un taux de croissance de 6 à 10% du Chiffre d’affaires en 2010 ; Vers une augmentation de capital avant la fin de l’année.

Date: 14/01/2019Unité monétaire: TND
Valeur nominale5Nbre d'actions2 450 000
Dernier cours2.250PER (sur 1 année) / marchén.dx/10,76x
Var. der. clôture %0BPA (sur 1 année)-2.779
Bidn.dDer. dividende0,500
Askn.dDate Distribution15/07/2010
Cap. Boursière5 512 500Var. sur 1 an2.250->2.250
MM(20)-MM(50)2,250-2,250Rdt ajusté depuis le 31/12/2022nc
Echg. quot. moyen (sur une année)0Advance/Decline (sur une année)0 hausses / 0 baisses

L’AGO d’ ELECTROSTAR s’est déroulée le 30 juin 2010 en présence de 70% du capital représenté, sous la présidence de Mr Fethi Hachicha, PDG de la société. Le rapport d’activité est revenu sur les principaux faits ayant marqué l’année 2009, clôturée sur une baisse de 26,8% du bénéfice à 1,108 MD. Cette baisse est attribuable en premier lieu, selon le dirigeant, à la baisse du chiffre d’affaires de 2,5% à 66,6 MD contre des prévisions de 70 à 72 MD, la société ayant pratiqué des prix particulièrement compétitifs pour le lancement de nouvelles marques pour confirmer son nouveau statut de société commerciale multiproduits.

S’agissant des perspectives, le management parle d’un taux de croissance de 6 à 10% en termes de recettes et de résultat net pour 2010, ainsi qu’à la résorption du déficit de trésorerie que la société traine depuis le cas BATAM. A ce sujet, Mr Fethi Hachicha a annoncé une augmentation de capital avant la fin de 2010. La société compte exploiter le potentiel du marché tunisien au taux d’équipement encore faible, avec le foisonnement de nouveaux produits et l’enrichissement de son catalogue avec de nouvelles marques, ARISTON, ELECTROLUX, INDESIT à partir de 2010 et vraisemblablement DARTY prochainement. L’ouverture de nouveaux points de vente est également dans le pipe, à commencer par un show room Ariston dans la zone de Sfax pour faire face au nombre réduit de grandes surfaces dans le sud. Mr Fethi Hachicha a tenu à rassurer sur la normalisation des relations avec LG, qui ont dépassé les turbulences des dernières années.

Sur la restructuration du groupe, la société SODINCO, qui opérait en Algérie, et ses deux filiales Hielec West et Trading Appliances sont sorties du périmètre de consolidation, après une cession qui a généré une plus value de 263 mille dinars. Selon Mr Hachicha, SODINCO ne présente plus d’intérêt stratégique pour le groupe vu les conditions qui prévalent en Algérie, un marché de plus en plus inaccessible pour les opérateurs étrangers. La société CIM, auparavant détenue par SOGES a également quitté le périmètre du groupe.

Interpelé par les pertes de changes devenues récurrentes sur les derniers exercices et jusqu’au 1S 2009, un des actionnaires a regretté l’absence de politique de couverture pour sécuriser les marges de la société. Selon le management, ELECTROSTAR se protège de la volatilité des parités en diversifiant ses sources d’achat pour répartir le risque sur les deux monnaies et surtout, en récupérant rapidement sur ses prix de vente. Par ailleurs, en réponse à une remarque sur l’importance du poste clients, Mr Hachicha a précisé que, d’une part le taux d’impayé constaté par ELECTROSTAR est marginal, moins de 0,5%, et que d’autre part, en l’absence d’une organisation claire du crédit à la consommation en Tunisie, les opérateurs sont dans l’obligation de supporter ce risque.

Avant la clôture, l’AG a approuvé la mise en paiement à partir du 15 juillet d’un dividende de 0,500 Dt par action, contre 0,300 DT au titre de 2008.


© Copyright Tustex.
Société : 

Themes :

© Copyright Tustex