Mongi Rahoui : Une hausse des prix sans précédent en 2018

Le président de la Commission des Finances et de la planification au sein de l’Assemblée des représentants du peuple, Mongi Rahoui a indiqué sur les ondes de radio Express FM, que la loi de Finances 2018 comporte un certain nombre de défaillances autant sur le plan de la forme que celui du fond. En effet, selon le député, cette loi ne décline pas de stratégie claire et n’incite ni à l’exportation ni à la création d’emplois. Il a ajouté qu’une partie de l’article concernant l’exonération des entreprises totalement exportatrices de l’impôt sur les dividendes a été supprimée.

Par ailleurs, Mongi Rahoui a estimé que les hausses engagées au titre de l’année 2018 sont inédites dans le pays et déclineront un impact négatif sur le pouvoir d’achat des citoyens et induira, par ricochet, à l’accroissement de l’inflation. Il a souligné également que de nombreux amendements portant sur environ la moitié des articles du projet de Loi de finances 2018 précisant qu’elle doit être adoptée au plus tard le 10 décembre prochain.
 

© Copyright Tustex

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées (spam)
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image.