Hakim Ben Hammouda : ce que la Tunisie doit faire pour obtenir la 4ème tranche du prêt du FMI

L’ancien ministre des Finances et expert économique, Hakim Ben Hammouda a qualifié de positive la déclaration de la délégation du FMI suite à sa visite en Tunisie, dans le cadre d’une interview sur la radio Express Fm. Il a indiqué qu’il est impérativement nécessaire d’agir sur l’inflation afin de la contrôler tout en boostant la croissance ainsi que les investissements. Hakim Ben Hammouda a expliqué que ces derniers représentent un élément essentiel pour l'amélioration du reste des facteurs économiques. En effet, l’économie pourra recouvrer sa dynamique quotidienne en relançant celle des entreprises, et en impactant positivement sur les exportations, l’emploi et la croissance.

Par ailleurs, l’ancien ministre des Finances a précisé que le FMI exhorte la Tunisie à avancer dans la mise en place des réformes en vue de pouvoir obtenir la 4ème tranche du prêt accordé par l’institution. Dans cette avancée, le pays doit réduire les subventions à l’énergie ainsi que comprimer la masse salariale et adopter le projet de loi sur la réforme des retraites pour améliorer la viabilité financière du système de sécurité sociale. Au sujet de la sortie de la Tunisie sur le marché international pour contracter un emprunt obligataire, Hakim Ben Hammouda a expliqué qu’il n’y a pas d’autres choix qui se présentent afin de disposer de l’argent. Il a reconnu que le moment est quant à lui mal choisi au regard de la crise politique qui étouffe le pays et qui reflète une image confuse vis-à-vis du FMI notamment.   
 

© Copyright Tustex

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées (spam)
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image.