Bourse de Tunis : Rétrospective du mois de novembre 2015 : Bilan négatif pour le Tunindex pour le cinquième mois d'affilée.

L'indice Tunindex a encore baissé mensuellement, pour la cinquième fois consécutive, le mois de novembre a vu l'indice phare de la Bourse de Tunis passer sous les 5000 points pour la première fois cette année, et sa performance YTD passer dans le rouge, après avoir compté jusqu'à 13,37% à son zénith à la fin du mois de juin. Jusqu’à fin octobre, le marché tunisien surperformait les place Mena affichant encore la seule performance positive de la région.  Au final, ce mois aura surtout été tristement marqué par un nouvel attentat terroriste, survenu cette fois en plein centre de Tunis, et coûtant la vie à 12 membres de la garde présidentielle, s'en est suivi un retour à l'état d'urgence et un couvre feu décrété sur le grand Tunis.

Lire également : Impact des attaques terroristes sur les marchés financiers : qu’en est-il du marché tunisien ?

En novembre, le Tunindex a ainsi perdu 3,18% à 4950,71 points, touchant au passage un minimum annuel à 4824,80 points. L'indice de référence de la BVMT cumule désormais -2,74% depuis le début de l'année. Pour sa part le Tunindex 20 s'affiche à 2075,50 points, en baisse de 3,60% en novembre, et de 3,45% depuis le 1er janvier 2015. Au niveau des indices sectoriels, on ne compte qu’une seule performance positive, celle de l’indice Automobiles et Equipementiers qui grignote 0,45%, les autres secteurs pointant vers le bas, à l’image du bancaire qui perd 3,03%, de l’agroalimentaire, en baisse de 3,14%, et des valeurs industrielles, en repli de 7,60% sur le mois de novembre.  

Sur le plan économique, après un quatrième abaissement des prévisions de croissance (0,5%), le gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie, Chedly Ayari a évoqué pour la première fois l’éventualité d’un passage d’une récession technique à une récession réelle, avec la persistance des ruptures de la production de phosphates et le recul des secteurs touristique et industriel. A noter que les recettes touristiques ont reculé de 34% jusqu’au 20 novembre et en glissement annuel, à 2204.2 MD.

Sur la cote, les valeurs du bancaire ont été mises à mal durant le mois d’octobre, à l’exception de Banque de l'Habitat (BH) qui réussit un petit gain de 1,41% alors que BNA recule de 6,37%.

Pour sa part, STB recule de 9,21%. L’agence de notation  Moody ‘s a confirmé mi-novembre, la note de dépôt à long terme de la banque à B1 et changé sa perspective de négative à stable, l'agence a également maintenu la note de crédit intrinsèque (BCA) à Caa3. La confirmation de la note reflète le niveau élevé de créances douteuses entrainé entre autres par l'exposition fortement concentré sur le secteur du tourisme, ainsi que la faible  rentabilité et la capacité d’absorption des pertes et le faible audit interne. La recapitalisation réussie de la banque explique quant à elle la révision de la perspective de négative à stable. L'opération a en effet permis à la banque de retrouver des niveaux de solvabilité et de ratio de capital au dessus des limites réglementaires, avec un  ratio Tier 1 déclaré de 8,14% et un ratio de solvabilité de 12,4%.

Notons par ailleurs que les Directeurs Généraux sélectionnés pour les trois banques publiques ont obtenu l’aval de la Banque Centrale de Tunis, en l’occurrence Samir Saied, nommé à la tète de la Société Tunisienne de Banque (STB) et Habib Bel Hadj, nouveau DG de la Banque Nationale Agricole (BNA), Ahmed Rejiba sera maintenu à son poste à la tête de la Banque de l'Habitat (BH).

Lire égalementSamir Saied et Habib Bel Hadj seraient respectivement les nouveaux DG de la STB et de la BNA; Ahmed Rjiba maintenu à la BH.

De  son coté, Amen Bank recule de 5,80% en novembre. La banque privée compte se lancer très prochainement dans les métiers de banque d’affaires (conseil) et de gestion privée. Amen Bank a également déposé une demande d’agrément auprès de la Banque Centrale en vue de créer une banque islamique sous forme de filiale ou, le cas échéant, une fenêtre de produits islamiques. Cela dépendra de la promulgation de la nouvelle loi bancaire, selon Ahmed El Karm, président du directoire de la Banque. L’autre représentant du secteur, Attijari Bank, voit son cours reculer de 8,4%. A noter que le PNB des 11 banques cotées affiche une amélioration de  7,3% sur les neuf premiers mois de l’année, en comparaison avec la même période en 2014.

Lire égalementAmen Bank : La banque se lance dans la finance islamique, la banque d’affaires et la gestion privée

La première capitalisation du Tunindex, la SFBT, affiche une nouvelle perte mensuelle de 3,06%. Le cours de l’action SFBT est très loin de son record historique de 31,950 DT, atteint le 08 mai 2015, date à laquelle sa capitalisation boursière a atteint 2875 MD, perdant au total 36,7% sur les six derniers mois, soit 754 MD de capitalisation.

Parmi les meilleures performances du mois, le titre Tunisair reprend 6,94% à 0,770 DT, toutefois freiné par des prises de bénéfices sur la dernière semaine du mois, après être monté jusqu’à 0,860 DT la semaine antérieure. Pour rappel, Tunisair affiche un chiffre d’affaires de 642,5 MD sur les dix premiers mois de l’année, en baisse de 27,5% en glissement annuel.

Le mois de novembre a marqué le retour des communications financières à commencer par celle organisée à l’initiative d’UADH, qui s’affiche en leader sur le marché tunisien avec une part de marché de 15,94%. UADH table sur un bénéfice 2015p de 21 MD, soit deux années d’avance sur le Business Plan, a fait remarquer le PDG du Group Bassem Loukil, qui a indiqué que la distribution de dividendes sera avancée d’une année (2016) à la lumière de l’évolution des performances du groupe. L’action UADH a terminé le mois à 7,590 DT, quasiment inchangé (0,26%).

Lire également La société table sur un bénéfice 2015 de 21 MD contre 13 MD initialement prévus

L’autre représentant du secteur, City Cars, a également organisé une communication financière. Le management a annoncé un bénéfice prévu à 14,5% à fin 2015, en hausse de 11,5% vs 2014. Le concessionnaire compte inaugurer trois nouveaux points de vente pour terminer l’année avec 12 agences opérationnelles. City Cars affiche une hausse mensuelle de 2,76% à 13 DT.

De son coté, SOPAT a annoncé un programme d’investissement de 25 MD et une croissance annuelle de 10% de son chiffre d'affaires d'ici 2019. Les revenus attendus à fin 2015 devraient se situer à 68,5 MD, puis 83,2 MD en 2016, pour atteindre 91,2 MD en 2019. Le résultat net 2015 est attendu à -0,611 MD. Pour 2016, SOPAT prévoit un bénéfice de 1,792 MD, puis 2,9 MD en 2017, et 5,075 MD à l'horizon 2019.

Pour ce qui est du dossier Syphax Airlines, la Bourse de Tunis a annoncé la radiation du titre du marché alternative, le 06 novembre, date à la quelle la cotation de Syphax Airlines a été transférée sur le marché hors cote, conformément à l’article 76 nouveau du Règlement Général de la Bourse. Par ailleurs, Après études et acceptation par la direction S.O.S entreprise au sein du ministère de l’Industrie du premier programme de relance présenté par la société,  le substitut du président du tribunal de première instance de Sfax 2 a décidé l’ouverture des procédures de règlement judiciaire, ainsi que l’ouverture de la période d’observation et la désignation de l’expert-comptable Nizar BARKIA en tant qu’administrateur judiciaire pour l’élaboration d’un plan de redressement dans un délai de trois mois. 

© Copyright Tustex

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées (spam)
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image.