Standard and Poor's

Publié le: 15/06/2022 - 11:17
509

Selon une étude réalisée par l'agence internationale de notation de crédit "Standard & Poor's, sur l'évolution de la politique monétaire dans cinq pays émergents tels que l'Égypte, l'Indonésie, le Qatar, la Tunisie et la Turquie, il en résulte que les systèmes bancaires en Turquie et en Tunisie sont les plus vulnérables face à un manque de liquidité, son coût élevé ainsi que sa pénurie progressive.

Publié le: 04/02/2021 - 16:59
815

Le responsable des institutions financières pour l’Afrique et le Moyen-Orient chez Standard & Poor's, Mohamed Damak a indiqué, lors de son intervention sur les ondes de radio Express FM, que dans le cadre du rapport annuel de l’agence de notation portant sur le secteur bancaire, un exercice complet a été réalisé au sujet des banques opérant en Afrique du Nord. Aussi, un exercice a été élaboré sur les systèmes bancaires comparables à l’instar de la Tunisie, l’Egypte, le Maroc et la Jordanie.

Publié le: 08/05/2020 - 13:42
2805

Le responsable notation des banques au Moyen Orient et Afrique chez Standard & Poor's, Mohamed Damak, s’est exprimé aujourd’hui sur les ondes de Radio Express Fm, a propos des deux rapports élaborés par l’agence consacrés au secteur bancaire tunisien, le premier traitant des perspectives à court terme face à la crise du COVID-19, le deuxième évoque les opportunités qui pourraient naitre de cette crise, les deux rapports ne constituent pas d’actions de notation.

Publié le: 18/02/2016 - 09:11
201

L'agence de notation Standard & Poor's a abaissé la note de  l'Arabie Saoudite de deux crans mercredi, de A+ à A- assortie d'une perspective stable, principalement en raison de la chute des prix du pétrole qui aura un impact important et durable sur les indicateurs budgétaires et économique du pays, explique l'agence.

Standard & Poor's s''attend à une croissance annuelle moyenne de la dette dépassant les 7% du PIB entre 2016 et 2019.

Publié le: 15/02/2016 - 10:10
3930

Mohamed Damak, responsable mondial de la finance islamique chez Standard & Poor's (S&P) est revenu ce matin sur la notation attribuée par l'agence au risque sur le secteur bancaire tunisien, (BICRA, ou Banking Industry Country Risk Assessment) relégué en 2015 à 9 sur une échelle de 1 à 10, où 1 est le meilleur score), avec des scores de 8 pour le risque économique et 9 pour le risque industriel, et maintenu en 2016 avec perspectives stables.

Publié le: 02/02/2016 - 10:24
344

La Bourse américaine a bouclé le moins de janvier sans la moindre introduction, et avec pas moins de trois opérations annulées.

Ce coup d'arrêt perçu comme un verticale marasme, est inédit depuis le mois de septembre 2011, au lendemain de la dégradation de la note américaine par Standard & Poor’s.  Deux introductions en Bourse sont prévues cette semaine, notamment dans le secteur des biotechs.

En 2015, le nombre d'introductions avait déjà diminué de moitié par rapport à 2014, se limitant à 32 opérations.

 

 

Publié le: 14/12/2015 - 09:51
107

Les agences de notation Fitch Ratings et Standard and Poor's ont confirmé la notation souveraine de la France à 'AA'.

Fitch Rating maintient une perspective stable mais souligne une des faiblesses attachées à la note souveraine de l'Etat français, à savoir le niveau élevé de la dette qui pourrait limiter la capacité du pays à faire face à des chocs budgétaires. L'agence estime que le déficit budgétaire devrait être ramené à 3,4% du PIB en 2016, puis 2,8% en 2017 assorti toutefois d'un endettement à un sommet proche de 97%.

Publié le: 20/10/2015 - 16:03
530

L'agence de notation Standard and Poor's estime que, sous l’effet de la chute des cours de pétrole combinée aux nouvelles réglementations, la croissance de la finance islamique va ralentir en 2016.

S&P table sur une croissance inférieure à deux chiffres, contre des taux annuels de 10 à 15% tout au long de la dernière décennie.

Publié le: 02/04/2015 - 09:32
8042

L'agence de notation Standard & Poor's qui note quatre banques Tunisiennes : la Banque de l'Habitat, l'ATB, la BTK et la BTE, a annoncé la révision du BICRA (Banking Industry Country Risk Assessment) de 8 à 9. L'échelle de notation BICRA est définie de 1 à 10, avec 1 la meilleure note de l'échelle sus-mentionnée. En parallèle, Standard and Poor's a révisé aussi la perspective d'évolution de cette notation sur les 12 prochains mois de négative à Stable.

Publié le: 28/01/2015 - 16:22

Après l’abaissement de la note souveraine de la Russie, par l’agence Fitch Ratings le 9 janvier 2015, de BBB à BBB- en maintenant une perspective négative, c’est au tour de Standard & Poor's de dégrader d'un cran la note de la Russie à "BB+", la faisant passer dans la catégorie spéculative.

S'abonner à Standard and Poor's