inflation

Publié le: 17/04/2023 - 13:24
131

Les nouvelles prévisions du FMI prévoient une discontinuité de la croissance économique en zone euro : le PIB de la zone devrait croître de +0,8% en 2023 avant de se redresser petitement à +1,4% en 2024.

Publié le: 31/03/2023 - 10:12
2161

Dans l’édition Printemps 2023 du Rapport de suivi de la situation économique de la Tunisie réalisé par la Banque mondiale, l’institution insiste sur l’importance de réformer les subventions à l’énergie, de plus en plus coûteuses pour la Tunisie. Ces dix dernières années les subventions ont atteint 2,1% du PIB, par ailleurs, elles ont bondi à 5,3 % en 2022.
La suppression des subventions énergétiques contribuerait à régler la crise macro budgétaire, mais permettrait également d’améliorer la performance du secteur de l’énergie et de stimuler la production d’énergie renouvelable.

Publié le: 04/01/2023 - 17:42
3289
Le Gouverneur de la Banque Centrale, Marouane El Abassi, entouré des membres du conseil d'administration, de la vice-gouverneur et des directeurs généraux en charge de la politique monétaire, s'est exprimé lors d'une conférence de presse organisée mercredi 4 janvier 2023, sur la situation économique dans le pays, les dernières mesures de la BCT et les orientations stratégiques pour les trois années à venir.
Publié le: 30/12/2022 - 16:39
1326
Le Conseil d’Administration de la Banque Centrale de Tunisie s’est réuni le 30 décembre 2022 et a passé en revue les récents développements économiques et financiers et les perspectives de l’inflation. Sur le plan international, les prémices d’un affaiblissement de l’activité économique mondiale se sont fait ressentir ces derniers mois dans la plupart des économies avancées, sous l’effet notamment, des retombées du conflit russo-ukrainien.
Publié le: 01/11/2022 - 11:56
978

Walid Ben Salah, président de l'Ordre des experts-comptables, a déclaré ce mardi 1er novembre 2022, au micro de radio Express Fm, que le programme des réformes que le gouvernement tunisien a soumis au Fonds monétaire international a pour objectif d’inverser des trajectoires à propos du déficit primaire, de la dette, de l’inflation ainsi que la gestion du déficit courant et ce, s’agissant du plan fiscal.

Publié le: 06/09/2022 - 11:14
201

L’inflation dans la zone OCDE, mesurée par l’indice des prix à la consommation (IPC), a légèrement diminué pour atteindre 10.2%, en glissement annuel, en juillet 2022, après 10.3% en juin 2022 . Il s’agit de la première baisse de l’inflation depuis novembre 2020. Elle a baissé de 0.5 point de pourcentage ou plus entre juin et juillet 2022 au Canada, aux États-Unis, en Grèce et au Luxembourg, mais le nombre de pays enregistrant une inflation à deux chiffres a augmenté de 13 à 15.

Publié le: 04/04/2022 - 13:45
837

Selon la dernière étude économique de l’OCDE consacrée à la Tunisie, publié ce lundi 4 avril 2022, l’accélération des réformes structurelles sera la clé pour que la Tunisie se remette complètement de la récession du COVID-19, surmonte les vulnérabilités économiques et améliore le niveau de vie de tous.

Publié le: 15/03/2022 - 11:34
921
Le Conseil d’administration de la Banque centrale de Tunisie a tenu une réunion exceptionnelle le lundi 14 mars 2022, à l’effet d’examiner les répercussions économiques et financières engendrées par la crise russo-ukrainienne.
 
Sur le plan international, le Conseil suit avec beaucoup d’attention les retombées de la guerre russo-ukrainienne sur l’activité mondiale, sur les chaines d’approvisionnement et sur les prix internationaux des matières premières et des produits alimentaires de base lesquels sont susceptibles d’impacter fortement l’inflation.
&nbs
Publié le: 03/02/2022 - 13:32
1615

Lors de sa réunion du 2 février, le conseil d'administration de la Banque Centrale de Tunisie a exprimé sa préoccupation quant au retard dans la mobilisation des ressources extérieures pour financer le budget de l'Etat pour 2022, qui permettront d'engager les négociations avec le FMI sur un nouveau programme.

Le conseil a renouvelé son appel à éviter le recours au financement monétaire et insisté sur la nécessité de mener les réformes structurelles pour une renforcer la croissance et accéder aux ressources extérieures.

Publié le: 14/11/2018 - 12:08
610

Dans son rapport sur l’économie de la région MENA (Moyen-Orient et Asie Centrale), le Fonds Monétaire International (FMI) a indiqué que l’année 2018 va s’achever avec un taux d’inflation de 8,1% et en 2019, le taux devrait se situer dans les 7,5% et devrait baisser dans les prochaines années, pour atteindre les 6% en 2020.

La croissance économique tunisienne devrait elle aussi subir une baisse en 2018, puisque le FMI table désormais sur 2,4% au lieu des 2,6% qu’il a prévu dans son rapport d’octobre 2018. Le taux devrait atteindre les 2,9% en 2019.

Publié le: 04/09/2018 - 14:21
1781

L’expert en finances, Sadok Jabnoun a indiqué, au micro de la radio Express FM, que les derniers pourparlers entre les autorités tunisiennes et le FMI ont été difficiles. Et d’ajouter en ce qui concerne le communiqué de l’institution internationale, qu’il a été axé sur les éléments structurels faibles de l’économie tunisienne soulignant que le taux de croissance réalisé de 2,8% est justifié par la consommation et les importations.

Publié le: 21/06/2018 - 13:57
833

Réagissant à la décision de la Banque centrale de Tunisie (BCT) d’augmenter le taux directeur le portant de 5,75% à 6,75%, l’expert-comptable Nabil Abdellatif a déclaré que ce taux pourrait atteindre 9% alors que l’inflation pourrait dépasser les 12% dans les mois prochains.

Publié le: 21/06/2018 - 12:40
1211

Nous nous retrouvons dans une situation où nous sommes en train d’appauvrir le citoyen tunisien et ce, à travers deux phénomènes qui agissent très fortement sur son revenu, a déclaré Ahmed Karam, président de l’APTBEF, lors de son passage sur les ondes de la radio Express FM. En effet, il s’agit de l’inflation et la décote de la monnaie nationale qui sont coûteux pour l’économie du pays en général. Ahmed Karam a ajouté que ces deux phénomènes proviennent du déficit budgétaire ainsi que le déficit courant qui est très important.

Publié le: 08/06/2018 - 10:07
2202

L’expert en économie, Ezzedine Saidane a indiqué au micro de la radio Express FM, que les 63 points disposés dans le document de Carthage 2 sont très décevants car ils représentent de simples mesures administratives générales. Il a ajouté qu’il existe un réel problème de diagnostic de la situation économique.

Pages

S'abonner à inflation