Le constructeur automobile chinois BYD s’implante au Maroc

Un protocole d'accord a été signé entre le Maroc et le constructeur automobile chinois BYD pour l'implantation d'une usine pour la production de voitures électriques près de Tanger (nord). Il s’agir de la première unité du genre dans le royaume, et le troisième constructeur automobile à s’y implanter après Renault et Peugeot.

Cet accord prévoit également la construction à terme de trois autres usines, l’une pour les batteries électriques, l’autre pour les  bus et camions électriques et la dernière pour fabriquer des trains électriques. Tous ces projets seront implantés près de Tanger, dans la future « Cité Mohammed VI Tanger Tech », une ville industrielle portée par le groupe chinois Haite et dont la création a été annoncée en grande pompe en mars dernier. Ces sites de production s’étaleront sur 50 hectares et permettront la création de 2500 emplois.

L’implantation de BYD s’inscrit dans la stratégie marocaine de s’imposer comme un acteur majeur du développement durable par le biais d’une stratégie volontariste en matière d’énergies vertes, avec pour objectif est de porter, à l’horizon 2030, la part des énergies renouvelables à 52 %.

BYD s’est imposé, ces dernières années, comme un géant de la voiture électrique, derrière le leader américain Tesla. Le groupe chinois a commercialisé son premier véhicule hybride en 2008, et dévoilé, l’année d’après, sa première voiture entièrement électrique, la e6.

Themes :

© Copyright Tustex

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées (spam)
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image.