Vers la mise en place d’une commission pour réformer le secteur automobile en Tunisie (Mohamed Ben Jemâa)

Le directeur général de la Société Ben Jemâa Motors, concessionnaire officiel des marques BMW et MINI en Tunisie, Mohamed Ben Jemâa, est revenu dans le cadre d’une interview accordée ce lundi 20 avril 2015 à expressfm, sur les mesures urgentes proposées lors de la dernière réunion qui s’est tenue le 16 avril 2015 entre le ministre du commerce, Ridha Lahouel, et la chambre syndicale des concessionnaires automobiles, pour améliorer le secteur de l’automobile.

Parmi les difficultés auxquelles fait face le secteur, M. Ben Jemâa considère que le problème majeur est que, jusqu’à ce jour, aucun concessionnaire automobile n’a la connaissance du quota d’importations de voitures pour 2015, en sachant que la Tunisie a procédé à la signature avec l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), d’une convention qui stipule que le marché est libre à l’importation. Ce manque de visibilité pour les concessionnaires a causé l’effondrement du marché principal et a laissé la place pour le marché parallèle qui représente 52% en valeur du marché d’importation de véhicules. En ajoutant que 2015, représente l’une des pires années depuis la révolution, en raison de la crise économique, le marché s’est détérioré beaucoup plus qu’en 2012 et 2013.

Concernant les différents points discutés lors de la dernière réunion, il a été convenu de former une commission englobant les différents intervenants du secteur de l’automobile afin de trouver les moyens essentiels pour réformer le secteur et de mettre en place des outils nécessaires pour intégrer le circuit informel dans le circuit organisé. Le ministre du commerce a promis que le quota sera de 60 000 véhicules en 2015 au lieu de 45 000, en rappelant qu’il était de 65 000 en 2010.

Lire égalementDistribution automobile: les nouvelles règles sur les quotas des concessionnaires à appliquer en 2015.

Pour répondre à la demande en croissance continue, M. Ben Jemâa a déclaré que le marché actuel nécessite l’importation de 80 000 voitures en ajoutant que l’importation de ces dernières représente seulement 3% à 4% du total des importations tous secteurs confondus de la Tunisie.

 

Secteurs d'activité :

© Copyright Tustex

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées (spam)
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image.