Samir Majoul et Ridha Chalghoum s’accordent à dire que 2,8% de croissance n’est pas suffisant

Dans le cadre de la tenue de la Conférence nationale sur les orientations économiques et sociales du projet de loi de Finances de 2019, le ministre des Finances, Ridha Chalghoum a déclaré que le taux de croissance de 2,8% n’est pas suffisant pour créer de l’emploi et pour réduire le déficit de la balance commerciale. Il a souligné que la Conférence sera une opportunité pour échanger des avis et des propositions quant à la recherche des moyens de relance de la croissance économique.

De son côté, le président de l’UTICA, Samir Majoul a indiqué dans le même cadre, que le retour de la croissance est plutôt de bon augure, toutefois, reste insuffisante pour une véritable sortie de crise. Samir Majoul a ajouté en outre que la réalisation de croissance et la création de l’investissement et ressources demeurent tributaire de l’existence d’un climat incitateur. Il a appelé également à libéraliser le secteur privé qui est jusque là très restreint. 

© Copyright Tustex

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées (spam)
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image.