taux de croissance

Publié le: 19/10/2020 - 16:14
581

Le ministre de l’Economie, des Finances et de l’appui à l’Investissement, Ali Koôli a indiqué, lors de son passage sur les ondes de radio Express FM, que les prévisions faites au titre de la Loi de Finances 2020 ont tablé sur un taux de croissance de l’ordre de 3% sur l’année. Néanmoins, au premier trimestre, le taux de croissance enregistré a été de -2% et au deuxième trimestre, il a été de -22%, fortement impacté par la crise du Covid-19.

Publié le: 14/10/2020 - 10:19
833

Selon le dernier rapport sur les perspectives de l’économie mondiale (PEM) octobre 2020 publié le 13 octobre 2020, le Fonds monétaire international (FMI) prévoit une contraction de 7% du taux de croissance de l’économie tunisienne en 2020. Le FMI a présumé un rebond de 4% en 2021 et de 3% en 2025″.

Publié le: 30/09/2020 - 10:07
636

Dans le cadre de ses travaux d’études et d’analyse des données macroéconomiques et des performances sectorielles de l’économie tunisienne, l’agence de notation nationale PBR Rating a établi ses prévisions pour un ensemble de marqueurs économiques, notamment la croissance, le déficit budgétaire et l’endettement de l’Etat au titre de l’année 2020 pour conclure à une série de réformes structurelles qui devraient soutenir un nouveau cycle de relance économique.

Publié le: 14/07/2020 - 14:47

Dans son rapport sur les perspectives de l’économie mondiale pour le mois de juillet 2020, le Fonds monétaire international (FMI) a abaissé de nouveau les prévisions de croissance de la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord à leur plus bas niveau en 50 ans. Les économies de cette région vont se contracter en moyenne de 5,7%, en 2020, soit une baisse de 2,4% par rapport ce qui était prévu en avril 2020.

Publié le: 25/06/2020 - 12:03
1828

A l’occasion de son audition ce jeudi 25 juin 2020 devant l’ARP (Parlement) pour faire le bilan de ses premiers 100 jours à la tête du gouvernement, Elyés Fakhfakh a dressé un tableau noir de l’économie du pays malgré le bilan positif de la gestion sanitaire et sociale de la crise du Coronavirus (COVID-19).

Publié le: 02/04/2020 - 12:57
981

Le directeur exécutif de l'Institut arabe des chefs d'entreprises (IACE), Magdi Hassan, a annoncé au micro de radio Express FM, que l'Institut avait entrepris une étude concernant l'impact de Covid 19 sur les entreprises. Il a confirmé que ladite étude a montré que cette crise a affecté l'activité des entreprises à raison de 80%, indiquant que le secteur des services tel que le tourisme a été affecté à raison de 90%, et le secteur industriel et commercial a été affecté à hauteur de 61%, en plus d’une diminution du nombre de leurs transactions.

Publié le: 07/11/2019 - 11:02
2519

Le nouveau rapport de la BERD sur les "Perspectives économiques régionales dans les régions de la BERD/ Novembre 2019", prévoit pour la Tunisie un taux de croissance de 1,5% pour toute l’année 2019 et en 2020, ce taux s’établirait à 2,6%,

Selon le rapport, le ralentissement de la croissance à 1,5%, est expliqué par la BERD par le retard dans la mise en œuvre des réformes structurelles, notamment, en raison des incertitudes entourant la préparation des élections présidentielle et législatives de septembre et octobre 2019″.

Publié le: 23/07/2019 - 12:55
1589

L’ancien ministre des Finances, Hakim Ben Hammouda a indiqué, lors de son passage sur les ondes de radio Express FM, que le dernier rapport du FMI concernant la situation économique en Tunisie traduit clairement une certaine inquiétude à propos de celle-ci. En effet, le FMI a pointé du doigt des dangers qui guettent l’économie tunisienne actuellement et qui ont de fâcheuses répercussions dans la période à venir.

Publié le: 17/05/2019 - 13:23
254

Le Directeur du bureau de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) en Tunisie, Antoine Sallée du Chou a déclaré lors de son passage sur les ondes de radio Express FM, que la Tunisie pourrait réaliser un taux de croissance de l’ordre de 4% en 2020. Il a précisé à ce sujet que se basant sur les prévisions de la BERD, la Tunisie connaître une croissance de 2,7% au titre de l’année 2019 grâce à une année touristique réussie ainsi qu’un gain de compétitivité du dinar.

Publié le: 30/11/2018 - 15:31
1014

L’expert-comptable, Anis Wahabi a indiqué, lors de son passage sur les ondes de la radio Express FM, qu’il trouve alarmant le chiffre communiqué par le directeur du CEPEX à savoir : un déficit de la balance commerciale de 18 milliards de dinars d’ici la fin de l’année 2018. Il a ajouté que la conséquence directe de cette situation sera la chute du dinar ainsi que la hausse de l’inflation. Anis Wahabi a regretté à ce titre l’absence d’une vision claire et de réformes structurelles, seuls vecteurs d’une sortie de crise.

Publié le: 14/09/2018 - 14:26

Dans le cadre de la tenue de la Conférence nationale sur les orientations économiques et sociales du projet de loi de Finances de 2019, le ministre des Finances, Ridha Chalghoum a déclaré que le taux de croissance de 2,8% n’est pas suffisant pour créer de l’emploi et pour réduire le déficit de la balance commerciale. Il a souligné que la Conférence sera une opportunité pour échanger des avis et des propositions quant à la recherche des moyens de relance de la croissance économique.

Publié le: 22/11/2017 - 10:50
214

Dans le cadre de la tenue d’une séance plénière par le Parlement à propos du projet de la Loi de finances 2018, le chef du gouvernement, Youssef Chahed a précisé que l’amélioration de la situation économique du pays était au cœur des priorités de son équipe étayant ses propos par une série d’évolution dans différents secteurs d’activité. A cet effet, Youssef Chahed a indiqué qu’une hausse de la production a été enregistrée dans le secteur du phosphate au mois de novembre courant.

Publié le: 25/10/2017 - 15:49
661

Le ministre des Finances, Ridha Chalghoum, a évoqué le taux de croissance de la Tunisie, à l’occasion d’une séance d’audit sur le projet de loi de finances 2018. Il a ainsi affirmé que la croissance devrait atteindre 2,2% en 2017, soit donc 0,6% de plus que l’année précédente. Ces prévisions sont semblables à celles présentées par la Banque Mondiale et le FMI qui tablaient sur une croissance de 2,3% en 2017.

Publié le: 12/10/2017 - 09:57

La demande soutenue dans les pays avancés et l'amélioration de la situation dans la plupart des grandes économies émergentes ont contribué à l’accélération de la croissance économique mondiale, selon le dernier rapport du FMI sur ses nouvelles perspectives économiques mondiales d'automne. Cependant, le FMI s'interroge sur le caractère durable de cette accélération et appelle ainsi les Etats  à profiter de cette conjoncture favorable pour mettre en œuvre les réformes nécessaires à sa consolidation.

Pages

S'abonner à taux de croissance