Déficit budgetaire

Publié le: 01/06/2018 - 14:27
212

Le déficit budgétaire pour l'année 2018 dépassera de loin, ce qui a été prévu, a déclaré, le président de la Commission des finances à l'Assemblée des représentants du peuple, Mongi Rahoui à la radio Express Fm, à cause des mauvaises prévisions, en rappelant la hausse des prix du pétrole et la dépréciation du dinar tunisien.

Publié le: 20/07/2017 - 11:39
555

Le Conseiller auprès du chef du gouvernement chargé de la fiscalité, Faycel Derbel a indiqué que le déficit budgétaire ne cesse de se creuser et se situe actuellement entre 5,5% et 6% du PIB. Il a souligné, à ce titre les efforts déployés en vue de réduire ce déficit et éviter par ricochet, une hausse de l’endettement.

Publié le: 20/07/2017 - 09:49
211

Les membres du bureau exécutif de l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (UTICA) se sont réunis le 19 juillet 2017, pour discuter les préparatifs du projet de loi de finances 2018. Dans ce cadre, le patronat a mis en garde contre l’intensification de la pression fiscale sur les entreprises pour faire face au déficit budgétaire de l’État et des entreprises.

Publié le: 13/12/2016 - 13:08
384

Chakib Bani, le rapporteur de la Commission des Finances au sein du Parlement, est revenu, au micro de radio Express FM, mardi 13 décembre 2016, sur les principaux axes de la loi de Finances 2017. Il a indiqué que cette loi a réussi le pari de faire adopter des dispositions importantes dont le but principal est la maîtrise de la masse salariale et le contrôle du déficit budgétaire. Chakib Bani a ajouté que le budget de l’Etat a été augmenté par rapport à 2016 pour passer à 32,5 milliards de dinars, bien qu’il ait été question d’une politique d’austérité.

Publié le: 18/11/2016 - 10:55
2025

Fadhel Abdelkefi, ministre de l’Investissement et de la coopération internationale, a déclaré sur les ondes de radio Express FM, que les finances publiques de l’Etat se retrouvent actuellement dans une situation très délicate et ce, à cause de l'endettement ainsi que le déficit dans les caisses de l'Etat. Cette déclaration intervient en marge du forum de la fiscalité qui se tient à Sfax les 17 et 18 novembre courant. Fadhel Abdelkefi a rappelé qu’en 2010, l’Etat avait pour budget 18 milliards de dinars alors qu’aujourd’hui il se situe autour de 30 milliards de dinars.

Publié le: 21/10/2016 - 16:06
565

La ministre des Finances, Lamia Zribi, a confirmé lors de la réunion tenue par le Comité des finances aujourd'hui, que l’emprunt obligataire contracté sur le marché international d’une valeur d’un milliard d’euros qui vient d’être approuvé lors de la commission, s’inscrit dans le cadre de la mise à disposition des fonds nécessaires pour combler le déficit du budget de l’Etat résultant de l’augmentation des dépenses et du manque des ressources.

Publié le: 06/10/2016 - 11:23
2747

L’expert en économie, Hatem Zaara a estimé au micro de radio Express FM, jeudi 6 octobre 2016, que le commerce parallèle a réalisé un taux de croissance à deux chiffres dépassant les 10%. M. Zaara ajoute que le volume des billets de banque circulant dans le pays, a doublé depuis l’année 2010, soulignant à ce titre, que cela est à même de prouver l’existence de colossales sommes d’argent non déclarées chez les contrebandiers.

Publié le: 05/10/2016 - 11:03
23763

Des sources proches du gouvernement Tunisien ont indiqué que le Fonds Monétaire International (FMI) a menacé de ne pas débloquer les prochaines tranches du prêt de 2,8 milliards $ si le gouvernement prévoit des hausses de salaires de la fonction publique dans le budget 2017. Le gouvernement a, constitutionnellement, jusqu’au 15 octobre pour déposer devant l’ARP (parlement) son projet de loi de finances 2017.

Publié le: 31/08/2016 - 12:51
277

L’expert en économie et bancaire, Abdelatif Chaibi a indiqué, sur ExpressFM, mercredi 31 août 2016, que la politique d’austérité dont il est question consiste en un ensemble de méthodes de gouvernance et de gestion particulières. Cependant, lorsque cette politique est assortie par des décisions telles que le débauchage d’un certain nombre d’employés d'une compagnie publique, cela donne à l’opinion publique du fil à retordre. Abdelatif Chaibi a ajouté que cela n’agira pas de sorte à accroitre la production et la productivité.

Publié le: 29/08/2016 - 13:33
318

Le déficit budgétaire oscillera entre 2500 et 2900 millions de dinars à la fin de l'année 2016. Soit environ 6,5 % du budget de l’État, selon le président d'honneur de l'Ordre des Experts Comptables de Tunisie (OECT), Fayçal Derbal, qui a appelé, en ce sens, les députés de l'Assemblée des Représentants du Peuple à accélérer l'adoption des lois économiques et notamment celui qui concerne le code de l'investissement.

Publié le: 17/02/2016 - 10:22
996

A l’issue de la conférence de presse tenue le 16 février 2016 à Tunis, pour présenter le rapport de la cour des comptes sur la clôture du budget de l'Etat pour 2013 et les premiers résultats des deux dernières années, le premier président de la cour des comptes, Abdellatif Kharrat a déclaré que l'endettement de la Tunisie a pris une ampleur sans précédent, passant de 45,8% en 2013 à 49,2% en 2014 et 52,9% en 2015, et qu’une telle situation nécessite un réajustement urgent.

Publié le: 29/01/2016 - 13:14
1279

Abdellatif Chaïbi, expert financier et bancaire a critiqué, dans le cadre d’une interview accordée à expressfm le 29 janvier 2016, la démarche systématique - du moins dans le discours des autorités - de recourir à la dette extérieure afin de faire face au déficit budgétaire de la Tunisie, en sachant que la notation souveraine de la dette publique a été dégradée par les agences de notation, notamment l’agence japonaise Rating and Investment Information qui nous positionne au même grade que des pays comme l’Irak ou même le "Bengladesh".

Publié le: 14/07/2015 - 14:39
838

Le solde budgétaire au terme des 5 premiers mois de l’année 2015, a atteint son niveau le plus bas depuis 2010 à - 99,0 Millions DT. En effet, les recettes courantes de l’Etat qui représentent 98,8% des recettes totales et Dons ont continué à progresser au mois de mai, +0,6% en glissement annuel à un rythme inférieur à celui des dépenses totales de l’Etat,  accentué par une poursuite de la hausse des dépenses salariales, induisant ainsi un creusement plus accentué.

Publié le: 13/04/2015 - 14:20
1059

Slim Chaker, ministre des finances, a estimé à 1,3 milliards de dollars le besoin supplémentaire en financement étranger de la Tunisie pour couvrir son déficit budgétaire, lors d’une conférence de presse aujourd’hui, 13 avril 2015, une enveloppe qui comprend 1 milliard de dollars de prêts obtenus auprès de la Banque Mondiale et du Fonds Monétaire International, et en attente de décaissement au cours de cette année.

Pages

S'abonner à Déficit budgetaire