FMI

Publié le: 29/04/2021 - 10:25
695

Intervenu sur les ondes de radio Express FM, le ministre de l’Economie et des finances, Ali Koôli a indiqué que la situation de l’économie nationale est vulnérable et en peut plus, de ce fait, supporter des coûts supplémentaires. Il a ajouté qu’il est plus que temps de comprendre la situation économique et de se lancer dans une reprise sérieuse du travail de manière générale. Ali Koôli a indiqué de même que de nombreux projets de prêts restent bloqués au niveau de l’Assemblée des représentants du peuple par la Commission des Finances, et ce, pour des raisons politiques.

Publié le: 28/04/2021 - 13:06
1191

Dans une interview accordée ce mardi 27 avril 2021 à Global Capital, le gouverneur de la Banque Centrale (BCT), Marouane El Abassi a assuré que la Tunisie ne cherche pas actuellement à restructurer sa dette, qui avoisine les 90% du PIB, et que la vraie priorité pour le pays est d’aboutir à un accord sur un programme de réformes et de financement avec le Fonds Monétaire International (FMI). Il estime que les discussions avec le Fonds devraient aboutir au courant du mois de mai prochain.

Publié le: 28/04/2021 - 10:31
335

L'expert comptable, Anis Ben Abdallah a indiqué sur les ondes de radio Express FM, le 27 avril 2021, que le gouvernement tunisien actuel n’a pas adopté de programme de réformes économiques et accuse même un retard quant à la publication d’un certain nombre de lois et de décisions.  Il a ajouté que la situation des entreprises publiques n’a cessé de se détériorer chaque jour face à un volume d’investissements et un taux de croissance qui sont en train de baisser également. Anis Ben Abdallah a insisté sur le fait que cette situation existait déjà avant la pandémie de Coronavirus.

Publié le: 27/04/2021 - 10:26
381

Intervenu sur les ondes de radio Express FM, l’expert-comptable Anis Wahabi a indiqué que le gouvernement s’apprête à effectuer une visite officielle à Washington dans le cadre des consultations entre la Tunisie et le Fonds Monétaire International. A ce titre, il a expliqué que le programme du FMI a été suspendu en 2018 et ce, pour non-respect des conditions fixées dans l’accord par la Tunisie. Les conditions ont été formulées en réformes à mettre en oeuvre. Anis Wahabi a indiqué d’ailleurs que la Tunisie a des précédents avec le FMI en matière de non-respect des conditions.  

Publié le: 21/04/2021 - 13:51
1009

La Tunisie s’apprête à engager un nouveau cycle de négociations avec le Fonds monétaire international (FMI) et la Banque mondiale (BM), principaux bailleurs du fonds du pays. Cette rencontre est prévue, début mai à Washington, dont l’objectif est de convaincre le FMI et la BM, de la nécessité de soutenir la Tunisie dans son programme de réformes de l’économie, d’accompagner les réformes envisagées mais aussi à renforcer les relations bilatérales entre la Tunisie et les Etats-Unis dans les différents domaines.

Publié le: 02/03/2021 - 18:09
1356
Un point de presse a été organisé aujourd'hui, par le Fonds Monétaire International, animé par Chris Geiregat, qui dirige la mission du FMI en Tunisie.
Publié le: 01/03/2021 - 10:20
619

Ali Koôli, ministre de l’Economie, des Finances et de l’Investissement a affirmé, au micro de radio Express FM, que le gouvernement projette d’effectuer une sortie sur le marché intérieur et extérieur en vue de renforcer les ressources propres dans la prochaine période. Cette sortie ne sera pas, selon les dires du ministre, compromise par la récente notation de l’Agence Moody's, expliquant que certes, elle ne facilitera pas l’opération de sortie mais elle ne l’empêchera pas pour autant.

Publié le: 11/02/2021 - 10:32
2650

L’agence de notation internationale Moody’s s’apprête à émettre un nouveau rating de la Tunisie autour du 19 février prochain. D’après certains observateurs, le plus probable serait que la notation du pays soit abaissée d’un voire deux crans et ce principalement en raison de l’instabilité politique et des troubles sociaux qui secouent la Tunisie.

La situation sociale et surtout le bras de fer au sommet de l’Etat autour du remaniement ministériel pourraient coûter à la Tunisie un déclassement d’un ou deux niveaux dans l’échelle de notation de Moody’s.

Publié le: 25/01/2021 - 11:57
1820

L'expert financier, Hatem Zaara a déclaré lors de son passage sur les ondes de radio Express FM, que les experts du FMI ont effectué des interventions à distance concernant la Tunisie étalées sur deux missions, la première du 9 au 18 décembre dernier et la seconde du 13 au 14 janvier 2021. Il a noté que, heureusement, le rapport du FMI avait précédé les récentes manifestations nocturnes, faute de quoi ses résultats auraient été non probants.

Publié le: 07/12/2020 - 10:49
784

En marge de la plénière consacrée à l’examen du projet de la Loi de finances 2021 tenue le dimanche 6 décembre 2020 soir, le ministre de l’Économie, des Finances et de l’Appui à l’Investissement, Ali Kooli, a annoncé la révision à la baisse du budget de l’Etat pour l’année 2021, pour passer de 52,6 milliards de dinars à 51,8 milliards de dinars.

Publié le: 27/11/2020 - 12:01
426

L’ancien ministre des Finances, Hakim Ben Hamouda a indiqué, lors de son passage sur les ondes de radio Express FM, que le financement du déficit budgétaire par la Banque centrale de Tunisie, disposé dans la LF rectificative 2020 aura des répercussions désastreuses sur les grands équilibres macroéconomiques ainsi que sur l’inflation. Il a ajouté que le taux du déficit budgétaire, estimé à hauteur de 11,4% engendrera des complications notoires notamment en matière de relations internationales de la Tunisie.

Publié le: 14/10/2020 - 10:19
5081

Selon le dernier rapport sur les perspectives de l’économie mondiale (PEM) octobre 2020 publié le 13 octobre 2020, le Fonds monétaire international (FMI) prévoit une contraction de 7% du taux de croissance de l’économie tunisienne en 2020. Le FMI a présumé un rebond de 4% en 2021 et de 3% en 2025″.

Publié le: 14/07/2020 - 14:47
118

Dans son rapport sur les perspectives de l’économie mondiale pour le mois de juillet 2020, le Fonds monétaire international (FMI) a abaissé de nouveau les prévisions de croissance de la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord à leur plus bas niveau en 50 ans. Les économies de cette région vont se contracter en moyenne de 5,7%, en 2020, soit une baisse de 2,4% par rapport ce qui était prévu en avril 2020.

Publié le: 25/06/2020 - 15:06
360

Le Fonds monétaire international (FMI) a de nouveau revu à la baisse ses prévisions économiques mondiales pour 2020 et 2021. Il s'attend désormais à une chute de 4,9% de l'activité économique globale cette année, alors qu'il l'estimait en avril à 3,0% seulement.

Et pour 2021, il a abaissé sa prévision de croissance mondiale à 5,4% contre 5,8% attendu au printemps. Ainsi, malgré la reprise attendue, le PIB mondial 2021 devrait être inférieur d'environ 6,5% au niveau prévu en janvier dernier, avant que n'éclate la pandémie.

Pages

S'abonner à FMI