dette

Publié le: 11/11/2021 - 11:03
300

Le président de la Chambre nationale des entrepreneurs de travaux publics, Ali Arous a indiqué lors de son intervention sur les ondes de radio Express FM, que la valeur des dettes de l'Etat envers les entrepreneurs en travaux publics s’établit à 800 millions de dinars, ce qui a entraîné de nombreux problèmes dans le secteur. Il a ajouté que la plupart des entrepreneurs ont des démêlés avec la justice en raison de chèques sans provisions car ils n'ont pas été remboursés par l'Etat, soulignant que les banques n'ont plus confiance en l'Etat tunisien.

Publié le: 04/03/2021 - 17:01
180

En marge de la séance tenue à distance, de la commission de l’agriculture, de la sécurité alimentaire, du commerce et des services relevant de l’ARP, le gouverneur de la BCT, Marouane Abassi a déclaré que les dettes du secteur agricole ont atteint 800,5 MD en 2020, représentant 25 mille agriculteurs, il estime que l’endettement du secteur demeure « élevé ».

Publié le: 10/11/2020 - 09:59
742

Moez Chakchouk, ministre du Transport et de la Logistique, a déclaré lors de la séance plénière tenue lundi au siège de l’ARP, que dans le cadre de la loi de finances complémentaire au titre de l’année 2020, une enveloppe de 100 MDT a été consacrée pour payer les dettes des sociétés de transport régionales, de la TRANSTU et de la SNCFT.

Publié le: 17/06/2020 - 16:01
535

Le PDG de la Steg, Mohamed Ammar a indiqué, lors de son passage sur les ondes de radio Express FM, que la crise du Covid-19 a eu de grandes répercussions sur la situation financière de la société. En effet, il s’agit d’un cumul d’impayés durant la période de confinement atteignant les 600 millions de dinars. Le PDG de la Steg a expliqué à ce titre que ce montant est réparti entre les impayés du secteur public et ceux des particuliers. Il a ajouté que cette situation met à mal la position de la société vis-à-vis de ses fournisseurs envers qui elle doit honorer ses engagements.

Publié le: 08/03/2020 - 10:00
181

Pour la première fois de son histoire, le Liban s'est déclaré dans l'incapacité de rembourser sa dette, qui arrivera à échéance le 09 mars, et qui s'établi à 1,2 milliard de dollars.

Le premier ministre Hassan Diab a annoncé que le pays restructurera sa dette, dont le total s'élève à 92 milliard de dollars, ce qui représente 170% du PIB.

Le pays devait rembourser 1,2 milliard d'eurobonds émis en dollar le 9 mars, et une dette total sur toute l'année 2020 de  4,6 milliard de dollars.

Publié le: 12/12/2019 - 14:45

Le ministère de l’Énergie égyptien, Mohamed Ahmed Chaker, a annoncé que la dette de l’Egypte vis à vis des différentes compagnies pétrolières internationales, a atteint son plus bas niveau depuis 2010, pour atteindre 900 millions de dollars.

Publié le: 29/11/2019 - 13:08
1367

Les dettes de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) et de la Caisse nationale de retraite et de prévoyance sociale (CNRPS), envers la Caisse nationale d’assurance maladie (CNAM) s’élèvent à 4 milliards de dinars, selon les déclarations de Kamel Maddouri, directeur général de la sécurité sociale au ministère des Affaires sociales.

Publié le: 25/11/2019 - 15:09
268

Selon les données que vient de publier la BCT, le service de la dette extérieure s’établit au terme des dix premiers mois de l’année, à près de 8,0 milliards de dinars contre 5,7 milliards il y a un an soit une hausse de +40,1% en g.a.

Le service de la dette extérieure tunisienne a plus que triplé par rapport à la moyenne des années 2012-2016 : 2,4 milliards de dinars ; une ardoise qui a absorbé cette année 15,3% des recettes courantes de la Tunisie (chiffre arrêté à fin septembre 2019).

Publié le: 16/10/2019 - 13:52
222

En marge de sa rencontre avec une délégation polonaise à Djerba, le ministre du Tourisme et de l'Artisanat, René Trabelsi a affirmé que les dettes du groupe britannique Thomas Cook envers les hôtels tunisiens ont atteint 60 millions de dinars qui concernent 40 hôtels, selon les derniers chiffres avancés par la FTH.

Le ministre appelle tous les hôteliers concernés, d’accélérer les démarches pour le dépôt de leurs plaintes et factures auprès du siège du Tour Opérateur en Angleterre.

Publié le: 05/12/2017 - 11:05
734

Ezzedine Saidane, expert économique, a déclaré que la valeur du dinar a accusé une chute de l’ordre de 21% courant l’année 2017 et de l’ordre de 60% depuis l’année 2011. Il a expliqué les raisons justifiant pareille chute par la situation très difficile du pays principalement les conditions financières et les dettes extérieures. Ezzedine Saidane a, à ce titre, lancé un appel pour l’obligation de mettre en place une réforme économique qui sera le résultat d’un diagnostic réaliste établi par l’ensemble des parties prenantes.

Publié le: 18/07/2017 - 11:04
484

Dans son 30ème rapport annuel, la Cour des comptes y a consacré un chapitré dédié à « la gestion dans les avoirs et les biens confisqués ». Un chapitre qui met toute la lumière sur les dysfonctionnements d’un mécanisme dont le but premier étant le renflouement des caisses de l’Etat mais qui en déraille. La confiscation représente, en effet, un instrument utilisé dans le cadre de la lutte contre la corruption à travers la récupération des biens mal acquis en l’occurrence par l’ancien président Ben Ali et sa famille.

Publié le: 30/06/2017 - 11:20
471

Le premier président de la Cour des Comptes, Néjib Ketari a indiqué que les dettes de l’Etat auprès des banques se sont établies à hauteur de 809,3 millions de dinars. Ce niveau élevé de dette est atteint en raison des mauvais résultats dégagés des opérations de cession des entreprises confisquées dont les revenus se sont établis à hauteur de 1,395 millions de dinars. Cette déclaration s’inscrit dans le cadre de la présentation du 30ème rapport annuel de la Cour des Comptes au cours d’une conférence de presse.

Publié le: 17/04/2017 - 17:51
2200

Dans un rapport consacré à la région MENA (Moyen-Orient et Afrique du Nord), publié ce lundi 17 avril 2017, la Banque mondiale a révisé à la baisse le taux de croissance prévu pour la Tunisie pour l’année en cours. Initialement prévu à 2,8%, ce taux passe à 2,3%. En 2016, le pays a réalisé 1% de croissance de son PIB. La banque s’attend à un taux de croissance de 2,8 % en 2018 et de 3,2 % en 2019.

Quant à la dette du pays, la Banque l’estime à 66,1% du PIB à la fin de 2017 contre 61,8% en 2016. Le taux devrait passer à 68,5% du PIB en 2018 avant de baisser à 67,5% en 2019.

Publié le: 10/11/2016 - 13:02
409

Le chef du recouvrement opérant au sein de la Société tunisienne de l’électricité et du gaz (STEG), Mounir El Gharbi a indiqué, au micro de radio Express FM, jeudi 10 novembre 2016, que les dettes de la STEG poursuivent leur accumulation et ont atteint jusqu’à fin septembre 2016, les 1057 millions de dinars. M. El Gharbi a ajouté que ce montant représente un record qui n’a jamais été atteint avant et représente également une sorte de fardeau important pour les comptes de la société.

Pages

S'abonner à dette