Baisse

Publié le: 06/04/2020 - 18:24
431

Le ministère de l’Énergie, des Mines et de la Transition énergétique a annoncé le 6 avril 2020, qu’une baisse des prix de vente au public de certains produits pétroliers sera opérée à partir du 7 avril à minuit.

Publié le: 18/02/2020 - 15:48
191

Selon le bulletin “vigilance” de l’Observatoire national de l’agriculture (ONAGRI) du mois de janvier 2020, le prix moyen mensuel de la production du poulet de chair en Tunisie a connu, durant le mois de janvier 2020, une baisse de 29,2% par rapport à celui de janvier 2019 (3,048 dinars/kg contre 4,308 dinars/kg).

Les prix de la production du poulet de chair ont enregistré des fluctuations avec une tendance baissière, allant jusqu’à un maximum de 3,268 dt/kg le 10 janvier 2020 et un minimum de 2,772 dt/kg le 26 janvier 2020.

Publié le: 28/10/2016 - 16:46
265

Selon les derniers chiffres publiés par la FIPA, les flux des investissements directs étrangers ont reculé de 2.1% durant les neuf premiers mois, par rapport à la même période de 2015.

Les flux ont atteint 1 423,2 millions de dinars, répartis à raison de 1 379 millions de dinars en investissements directs étrangers (IDE) et à 44,2 millions de dinars en portefeuille. Les investissements ont atteint pour le secteur de l’énergie 780 MDT contre 730.2 MDT pour la même période de 2015, contrairement au Services qui ont chuté de 227.3 MDT (2015) à 115.6 MDT.
 

Publié le: 26/01/2016 - 16:47
129

Selon les derniers indicateurs publiés sur le secteur touristique relatifs à l’année 2015, une année fortement éprouvante pour le tourisme tunisien, notamment, à cause des attentats survenus au bardo, à Sousse et à Tunis, les recettes touristiques ont chuté de 35.1% durant l’année 2015 par rapport à 2014. Les entrées touristiques (arrivées aux frontières), ont également reculé de 25.2% par rapport à l’année précédente.
On note également la baisse des nuitées globales de 44.4 % en 2015 par rapport à 2014.

Publié le: 25/12/2015 - 12:40
2378

Le gouvernement algérien a annoncé sa détermination à supprimer pas moins d'un million de postes de fonctionnaires dans le pays, qui représente 40% de l'ensemble des 2,5 millions de fonctionnaires algériens, une conséquence de la chute des prix des hydrocarbures depuis la fin de l'année 2014.

S'abonner à Baisse