Le Qatar va quitter l'OPEP en janvier 2019

Le Qatar va quitter en janvier 2019, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), pour privilégier son industrie gazière,  a annoncé le ministre de l'Énergie de l'émirat gazier, Saad al-Kaabi, lors d'une conférence de presse tenue à Doha. Cette décision résulte d'une réflexion sur les moyens de renforcer le profil international du Qatar et de préparer sa stratégie de long terme.

Le Qatar, premier exportateur mondial de gaz naturel liquéfié, est l'un des plus petits producteurs de l'Opep, dont elle est membre depuis 1961 et son influence y est limitée, elle compte porter ses efforts sur le développement de son industrie gazière, avec pour objectif d'atteindre une production annuelle de GNL de 110 millions de tonnes contre 77 millions actuellement.

Saad al-Kaabi a assuré que ce retrait n'avait rien à voir avec l'embargo politique et économique imposé au Qatar depuis juin 2017 par l'Arabie saoudite, chef de file de l'Opep, et trois autres pays du Golfe. Il est à rappeler que L'Arabie saoudite a rompu ses relations diplomatiques avec le Qatar en juin 2017 en l'accusant d'abriter des individus et des organisations qui lui sont hostiles.

© Copyright Tustex

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées (spam)
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image.