Plan de relance du secteur textile 2019-2023 : Un engagement PPP qui vise une hausse des exportations de 68%

Un plan de relance du secteur du textile et de l’habillement sur la période 2019 à 2023 vient d’être mis en place en se basant sur 6 leviers stratégiques. Le plan s’inscrit également dans le cadre d’un pacte sectoriel de partenariat public privé. Ces deux secteurs s’engagent en effet, en tant que partie prenante à respecter un certain nombre d’impératifs et de mesures à chaque niveau de levier.

Le premier levier consiste en la stratégie et la gouvernance à travers la mise en place d’un modèle de gouvernance public privé adapté. Trois composantes essentielles ont été réfléchies en tant que base dudit modèle. Il s’agit d’un Conseil National Stratégique du secteur textile (CNST),  d’un fond dédié au développement du secteur ainsi que d’une instance de pilotage de l’exécution du plan de relance (Agence de pilotage). Le second levier est l’intégration qui se manifeste par une dizaine de projets stratégiques d’intégration identifiés. Il s’agit principalement d’un projet de tissage Denim, d’un projet de tissage Vêtements de travail, de 4 projets Accessoires Lingerie et d’un projet de Maille fine. Sur le plan des engagements, le secteur public sera amené à permettre une offre attractive et des mesures incitatives spécifiques construites sur mesure pour les projets stratégiques d’intégration ainsi qu’à faciliter la réalisation des projets. 

Le troisième levier consiste en la promotion qui sera accentuée sur les marchés traditionnels et nouveaux. Pour ce faire, il faudra trois actions majeures à savoir : construire et développer une proposition de valeur par filière sur la base des facteurs clés d’attractivité et des cibles, établir un Plan Go to Market par filière ainsi que développer la diplomatie économique pour favoriser le développement et l’accès aux marchés Traditionnels (UE) et nouveaux (USA, Afrique).  Le quatrième levier est celui de la formation qui sera co-construite et adaptée aux besoins des différentes filières textile. 

Le cinquième levier concerne les infrastructures à travers la mise en place d’une offre territoriale améliorée et une logistique performante. Cela signifie offrir des infrastructures de qualité et aux meilleurs standards internationaux ainsi qu’améliorer la compétitivité logistique des filières : les zones industrielles, les infrastructures Eau & Environnement et notamment un parc de production d’énergie. 

Le dernier et non le moindre levier est celui de l’environnement des affaires, un des leviers clés dudit plan de relance. Il s’agira donc de mettre en place des mesures incitatives adaptées aux attentes du secteur du textile et de l’habillement. Plus en détails, ces mesures consistent à : permettre des incitations spécifiques adaptées aux attentes du secteur ( dont la Tarification préférentielle de l’énergie , de l’eau et de l’environnement, à établir des contrats programmes avec les entreprises leaders, à faciliter les procédures administratives (export, implantation IDE, autres), à lancer des mesures de rationalisation des importations (contrôle technique, prix tendance,..), à instaurer une concurrence loyale entre les importateurs et les fabricants pour le marché local ainsi qu’à faciliter la commercialisation de 30% des produits des entreprises totalement exportatrices sur le marché local. 

Le plan de relance du secteur du textile et de l’habillement 2019-2023 vise une série d’objectifs en termes d’exportations avec +68%, de part de marché EU avec +60%, de création annuelle d’emplois avec +50.000 à horizon 2023 ainsi que un taux de couverture avec +16%.

© Copyright Tustex

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées (spam)
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image.