Marouane Abassi: La part de la finance islamique ne dépasse pas les 5% sur le marché financier tunisien

Le gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie, Marouane Abassi a indiqué, en marge d’une conférence tenue sur le rôle des marchés des capitaux islamiques dans la mise en oeuvre du développement durable, que la finance islamique détient une part faible du marché financier tunisien à raison de 5%. Il a ajouté qu’il est possible de développer cette part soulignant l’importance du rôle de la finance islamique dans la dynamisation de l’économie.

Marouane Abassi a précisé, par ailleurs, que l’économie nationale a réalisé une certaine progression au cours du premier trimestre de 2018. Une progression reflétée par l’évolution des industries manufacturières ainsi que l’amélioration des indicateurs du secteur touristique et de l’agriculture. Le gouverneur de la BCT a expliqué que son institution est intervenu de manière raisonnable et nécessaire au regard de la hausse de l’inflation au cours de la dernière période. A cet effet, Marouane Abassi a indiqué que la progression de la consommation des produits importés ainsi que les nouvelles dispositions de la loi de Finances 2018 ont permis de nourrir ladite inflation.

© Copyright Tustex

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées (spam)
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image.