IntilaQ a investi 12 millions de dinars pour la création de 26 startups (Bassem Bouguerra)

Le CEO d’IntilaQ, Bassem Bouguerra, est revenu sur le rôle du fond d’amorçage qatari, dans le soutien des startups tunisiennes dans leur recherche de financements. La filiale Qatar Fund For Development (QFD) a déjà investi 12 millions de dinars pour la création de 26 startups contribuant ainsi à la création de près de 240 emplois.

Bassem Bouguerra en a profité pour rappeler qu’une délégation de l’ IFC (International Finance Corporation) est venu en Tunisie pour discuter de la possibilité d’investir dans des startups mid-stage, et ce collaboration avec d’autres acteurs économiques clés de l’écosystème des startups en Tunisie.

De plus, le CEO d’IntilaQ estime que les startups constituent le seul moyen pour le pays de devenir une grande et solide économie. En ce sens, il s’étonne que sur la vingtaine d’incubateurs présents en Tunisie, seule une minorité est active.

Bassem Bouguerra a aussi fait part d’un nouveau projet, qui sera effectif en 2018 et qui consistera en un vaste espace destiné aux entrepreneurs avec, notamment, un Open Space, des sites pour incubation des projets, le suivi des startups et le partage des expertises.
 

© Copyright Tustex

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées (spam)
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image.