BNA : L'agence de notation Capital Intelligence confirme la note de solidité financière de la banque à ''B-''

Date: 15/01/2019Unité monétaire: TND
Valeur nominale5Nbre d'actions32 000 000
Dernier cours16.990PER (sur 1 année) / marchén.dx/10,76x
Var. der. clôture %0BPA (sur 1 année)-1.17
Bidn.dDer. dividende0
Askn.dDate Distribution
Cap. Boursière543 680 000Var. sur 1 an16.990->16.990
MM(20)-MM(50)16,990-16,990Rdt ajusté depuis le 31/12/20180
Echg. quot. moyen (sur une année)0Advance/Decline (sur une année)0 hausses / 0 baisses

La note de solidité financière de Banque Nationale Agricole a été confirmée à «B-» par l’agence de notation Capital Intelligence. Une note toutefois toujours limitée par la qualité très médiocre des actifs des prêts, souligna l’agence de notation, et par la faible couverture des pertes sur prêts ainsi que les faibles niveaux de liquidité et de capital, ces derniers étant exacerbés par l’insuffisance des provisions.

La note en devises étrangères à long terme de la BNA est également maintenue à «B-». Celle à court terme est affirmée à «B». L’agence explique que les notes demeurent limitées par la faiblesse du profil financier de la Banque et par un environnement opérationnel très difficile, avec une très mauvaise qualité des crédits et une insuffisance de couverture de crédit, outre une faible liquidité et aussi de capital. Les créances improductives (NPL) en montants effectifs ont légèrement diminué en 2016, mais restent à un niveau très élevé, et le ratio des créances improductives est environ le double de celui du secteur. Les notes de la BNA sont toutefois soutenues par la participation majoritaire de l’Etat. La République tunisienne et les institutions parapubliques possèdent 66% de la Banque. Le gouvernement conserve le total contrôle de la gestion. L’agence CI souligne la forte probabilité de soutien par l’Etat, la BNA étant la deuxième plus grande banque en Tunisie, avec environ 14% des actifs du marché à fin 2016.  La note de soutien est ainsi maintenue à ‘3’, est les notes sont assorties de perspectives stables.

Capital Intelligence  note une légère amélioration de la liquidité en 2016, avec une croissance des dépôts supérieure à celle des prêts. Cependant, la liquidité globale est restée limitée à fin juin 2017. Les fonds propres doivent être augmentés, mais cela dépend quelque peu de l’orientation stratégique de la BNA à l’avenir.  L’agence estime néanmoins que la BNA pourrait ne pas avoir besoin de capitaux supplémentaires en raison des garanties explicites de l’État pour les prêts aux entreprises publiques et les ventes planifiées d’actifs.

 

Société : 
© Copyright Tustex

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées (spam)
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image.