UADH : La société devrait finir l'année avec un bénéfice individuel de 12 MD, le résultat net consolidé attendu à 11,2 MD

Date: 15/01/2019Unité monétaire: TND
Valeur nominale1Nbre d'actions36953847
Dernier cours1.700PER (sur 1 année) / marchén.dx/10,76x
Var. der. clôture %0BPA (sur 1 année)n.d
Bidn.dDer. dividenden.d
Askn.dDate Distribution
Cap. Boursière62 821 540Var. sur 1 an1.700->1.700
MM(20)-MM(50)1,700-1,700Rdt ajusté depuis le 31/12/2021nc
Echg. quot. moyen (sur une année)0Advance/Decline (sur une année)0 hausses / 0 baisses

Lors de la communication financière organisée à l'initiative de la société UADH, aujourd'hui 7 décembre 2016, au siège de la Bourse de Tunis, le Président Directeur Général de la société, Bassem Loukil a passé en revue les principaux faits qui ont marqué l'activité de la société.

Le dirigeant est notamment revenu sur la nouvelle formule de répartition des quotas d'importation qui a largement impacté les ventes, surtout d'Aures Auto, et s'est traduit par un décalage de 1000 unités Citroën en moins a expliqué Loukil. La société a en effet été confrontée à la contrainte de la répartition obligatoire du quota annuel en tranche de 25%, ayant en plus entamé l'année avec un stock très faible de 120 unités, la société avait en effet consommé son quota 2015 et les 1000 unités supplémentaires avant 2016, contrairement aux concurrents qui avait d'importants stock à écouler au début de l'année.

Les quotas étant attribués en février, la société n'a commencé à importer effectivement qu'en mars. De plus, la société n'avait pas de cheval de bataille admet Loukil, autrement dit des nouveautés qui auraient peut être permis de combler un peu le retard du premier trimestre, à cela s'ajoute l'arrêt de production et de la commercialisation de la Nemo. Par ailleurs, l'année à été marquée par la hausse de 15% en moyenne de l'euro vs le dinar tunisien, et surtout par la hausse spectaculaire du Yen japonais, de 28%, un mouvement essentiellement concentré sur mai et juin, c'est à dire coïncidant avec les 25% du troisième trimestre.

Il est à signaler toutefois que la monnaie japonaise a reculé de 15% depuis la mi-octobre, a indiqué Bassem Loukil, ce qui a permis à la société de réaliser des achats à terme très intéressants. Pour l'atterrissage 2016, Bassem Loukil a annoncé des revenus attendus à 13 MD contre 9,4 MD prévus par le Business plan d'introduction, le résultat net individuel se situera à 12 MD contre 9,3 prévus. Compte tenu de ce résultat la société est en mesure de procéder à une distribution de dividendes d'au moins 70%, a annoncé le management. Au niveau consolidé, le chiffre d'affaires devrait s'établir à 363,1 MD, contre 386 MD prévus, un écart qui provient surtout du décalage au niveau des ventes de Citroën. Le résultat net consolidé est prévu à 11,2 MD contre 16,2 MD prévus dans le prospectus.
 

Société : 

Themes :

© Copyright Tustex