CARTHAGE CEMENT : Le contrat d'exportation porté à 1 million de tonnes

Date: 17/10/2018Unité monétaire: TND
Valeur nominale1Nbre d'actions172 134 413
Dernier cours2.120PER (sur 1 année) / marchén.dx/10,76x
Var. der. clôture %0BPA (sur 1 année)-0.149
Bidn.dDer. dividende0
Askn.dDate Distribution
Cap. Boursière364 924 956Var. sur 1 an2.040->2.120
MM(20)-MM(50)2,120-2,120Rdt ajusté depuis le 31/12/2017-8.61% (±2‰)
Echg. quot. moyen (sur une année)60 234Advance/Decline (sur une année)56 hausses / 62 baisses

Le management de Carthage Cement, représenté son président du conseil d'administration, Adel Grar, également PDG d’Al Karama Holding, et par son DG, Brahim Sanaa, ont animé ce mercredi 16 mai 2018 au siège de la Bourse de Tunis, une communication financière consacrée à la situation et aux perspectives de la Société, ainsi qu’à l'avancement du processus de cession.

Il est à rappeler que Carthage Cement a enregistré au premier trimestre 2018 une hausse de 25% de son chiffre d'affaires, et affiche une part de 22,95% des ventes globales du secteur (localement et à l'export réunis) et toute activités confondues, contre 18,9% au premier trimestre 2017. Sur les exportations du secteur, la Société représente 54,4% de part de marché et ce en dépit de l'arrêt de production d'un mois, dû aux incidents survenus entre la société sous-traitante NLS et son personnel, et qui a impacté surtout l'activité ciment en local, et réduit momentanément la part de marché de Carthage Cement en Tunisie de 3,4 point.

Le premier trimestre a, d’autre part, été marqué par le démarrage de l'exécution du contrat d'exportation de 350 mille tonnes, qui devait s'étaler sur 9 mois mais qui est sur le point d'être finalisé avec le départ du dernier bateau aujourd'hui même. Brahim Sanaa s'est félicité de la bonne marche de cette opération d'autant plus qu’elle a eu lieu dans des conditions de transport et de chargement exceptionnelles. Le dirigeant a annoncé, à ce propos, que la Société a porté les quantités contractuelles avec son client marocain à 1 million de tonnes, d'ici février 2019 théoriquement, mais l’opération sera vraisemblablement bouclée en 2018. L’idée d'un contrat cadre sur 5 ans avec le client marocain, qui couvre 8 destinations en Afrique, pour devenir fournisseur régulier, commence à émerger, a fait savoir Brahim Sanaa. La Société a pu, ainsi, réduire drastiquement ses stocks à 157 mille tonnes vs 400 mille tonnes à fin 2017. L’export devrait, d'ailleurs, absorber 50% de la production de Carthage Cement, a expliqué Sanaa, vu la surabondance sur le marché domestique, d'autant plus que la Société n'a pas la possibilité, à l'instar de ses concurrents, de procéder à des arrêts ponctuels de la production pour ajuster ses stocks, étant tenue par des obligations contractuelles avec NLS.

Interrogé sur l'opération de cession, Adel Grar, a rappelé que cinq soumissionnaires ont été retenus, dont deux ont actuellement des équipes présentes en Tunisie. La Société est certes sous capitalisée, mais elle est forte d'un outil de production qualifié de « bijou » par le management, et d'une carrière très riche en clinker, a insisté Grar. Le futur acquéreur sera libre de voir avec les banques pour une éventuelle restructuration de la dette, et de renforcer les fonds propres chacun selon la configuration qui lui convient, a expliqué le PDG d’Al Karama Holding. L'ouverture des plis est prévue pour le mois de juillet 2018, a annoncé Adel Grar.

 

 

Société : 

Themes :

© Copyright Tustex

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées (spam)
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image.