MAGASIN GENERAL : Ouverture de l'hypermarché AUCHAN en 2019

Date: 15/01/2019Unité monétaire: TND
Valeur nominale1Nbre d'actions11 481 250
Dernier cours38.210PER (sur 1 année) / marchén.dx/10,76x
Var. der. clôture %0BPA (sur 1 année)-0.349
Bidn.dDer. dividende0,300
Askn.dDate Distribution30/06/2015
Cap. Boursière438 698 563Var. sur 1 an38.210->38.210
MM(20)-MM(50)38,210-38,210Rdt ajusté depuis le 31/12/2019nc
Echg. quot. moyen (sur une année)0Advance/Decline (sur une année)0 hausses / 0 baisses

Les actionnaires de Magasin Général se sont réunis aujourd'hui, au siège de l'IACE, pour prendre part à l'assemblée générale ordinaire de la société relative à l'exercice 2015. Plus de 80% du capital était présent ou représenté lors de la session présidée par Taher Bayahi.

 A fin 2015, la société a dégagé un chiffre d'affaires HT de 834,6 MD, en progression de 10,56% en comparaison avec 2014, le taux de marge brut a été maintenu au même niveau, à 15,38%. Le résultat net est ressorti à 7,384 MD vs 7,098 MD à fin 2014, représentant une évolution de 4%.

Au cours de l'exercice, le nombre de points de vente est passé de 82 à 81 magasins, après l'ouverture de deux MG à Médenine et Intileka, et la fermeture de MG Proxi Charguia et Batam Taj Marhaba pour insuffisance de rentabilité, ainsi que du MG Beb El Falla, exproprié par l'Etat dans le cadre du projet RFR, et pour lequel Magasin Général à été indemnisé à hauteur de 2,5 MD. Un autre magasin à du fermer ses portes provisoirement, en l'occurrence à Zarzis, et ce pour cause de grève.

Au niveau du groupe, les revenus consolidés se sont inscrits en hausse de 9% pour atteindre 936,7 MD, le résultat d'exploitation s'est situé à 6,987 MD, enregistrant une hausse de 11%. Le groupe a dégagé un résultat net consolidé déficitaire de 5,663 MD, compte tenu de l'amortissement du Goodwill de 7,4 MD suite aux acquisitions de BHM et de l’immobilière Hafedh, de et la forte augmentation des charges financières. Notons qu’en 2015, BHM a réalisé un chiffre d’affaires de 52,8 MD, en hausse de 10% comparé à l’année antérieure, son taux de marge brute a connu une variation à la baisse de 1,17% et son résultat net est ressorti à -0,170 MD contre -1,4 MD en 2014. Le management semble confiant quant à l’avenir de l’activité de BHM. Cette acquisition qui a coûté presque 83 MDT en 2008 a permis au groupe d’augmenter son CA de 200 MDT et gagner 2 points dans les marges. BHM, qui gère l’enseigne Promogro, contrairement aux critiques formulées à son encontre, est créatrice de valeur, affirme Tahar Bayahi.  Ce dernier est cependant beaucoup plus mitigé en ce qui concerne l’enseigne BATAM,  qui n’est pas une réussite selon ses termes, imputant une grande partie de ce revers au marché parallèle.

Parmi les points soulevés lors de l'assemblée, la question de la faiblesse des fonds propres du groupe pour lequel le management envisage plusieurs scénarios, une restructuration du groupe semble très probable et pourrait trouver son fondement dans la nécessité de séparer les deux pôles, l’exploitation commerciale et immobilière.  Une restructuration qui pourrait aussi être accompagnée d'une augmentation de capital, d'autant plus que la société aura à financer son premier hypermarché, dans la zone de Rades, sous la bannière Auchan. Ce nouveau format devra mobiliser un ivestissement de de 200 MDT selon les premières estimations. Bayahi s'attend à un démarrage des travaux en 2017 pour une ouverture courant 2019.  Il s'agit d'une surface de vente de 10 000 m², faisant partie d'un ensemble de 80 à 100 000 m². Les contours du schéma de financement du projet seront définis avant la fin de l'année en cours. Ce projet, qui nécessitera des besoins financiers importants, pourrait engendrer un changement dans la position d'Auchan dans Magasin Général, explique Bayahi sans plus de précisions. Plusieurs options sont à l’étude avec le partenaire stratégique. Par ailleurs, l’opérateur français apportera son savoir faire dans le développement et la gestion des centres commerciaux à travers sa filiale Immochan. Il est à noter qu’un accord d’assistance technique lie les deux parties pour différents aspects. En quelques chiffres, Auchan, qui se définit comme une fédération d’entreprises, est présent dans 16 pays avec 3836 hypermarchés et magasins de proximité brassant prés de 54,2 Milliards d’euros de CA.  Le groupe privilégie la croissance organique et mène une politique de croissance progressive et maitrisée. Il concentre ses investissements sur trois zones de développement prioritaires : l'Europe occidentale, l'Europe centrale et de l'Est et l'Asie. Ainsi, le projet tunisien représente un nouveau pas dans la stratégie internationale du groupe qui visera probablement le continent africain. 

Pour ce qui est des deux procès en cours, aucun impact supplémentaire n'est à craindre selon le management dans la mesure où le gros du risque à été provisionné. Pour rappel, l'affaire opposant IMG SA à l'UIB a été renvoyée en cassation, l'UIB réclame 1,4 MD et des intérêts de retard après l'annulation du contrat de vente du centre commercial El Manar. L'autre affaire à été intentée par la société El Menzah, après que IMG SA ait mis un terme au contrat de location d'un local, une provision de 635 mille dinars a été constatée en attendant l'issue finale de cette affaire.

Sur les cinq premiers mois 2016, Magasin Général affiche une légère hausse de 2% de son chiffre d'affaires à 346,390 MD TTC. Bayahi est revenu sur la conjoncture marquée par la baisse du pouvoir d'achat et l'absence de l'effet d'entraînement important du secteur touristique. En plus d'un secteur informel très agressif... Courant 2016, la société a entamé la production et la commercialisation de produits Auchan, avec la possibilité de débouchés à l’export, 150 articles sont prévus d'ici là fin de l'année, puis 400 à fin 2017. De nouvelles offres ont également été lancées, comme le vrac en libre service, les produits Bio et épicerie fine...

Société : 
© Copyright Tustex