OPEP

Publié le: 10/06/2019 - 14:20
237

Après l'annonce de l'Arabie saoudite selon laquelle l'Opep et ses partenaires notamment russes, pourraient prolonger leur accord de baisse de production OPEP+, les cours du pétrole ont grimpé en ce lundi 10 juin 2019.

Le baril de "light sweet crude" (WTI), référence américaine du brut, pour livraison en juillet, gagnait 33 cents à 54,32 dollars. Le baril de Brent, référence européenne, pour août, progressait de 32 cents à 63,61 dollars.

Publié le: 03/12/2018 - 12:06
203

Le Qatar va quitter en janvier 2019, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), pour privilégier son industrie gazière,  a annoncé le ministre de l'Énergie de l'émirat gazier, Saad al-Kaabi, lors d'une conférence de presse tenue à Doha. Cette décision résulte d'une réflexion sur les moyens de renforcer le profil international du Qatar et de préparer sa stratégie de long terme.

Publié le: 04/05/2016 - 15:55

L’augmentation de la production pétrolière des pays de l’Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole (OPEP) et la hausse de l’offre sur les marchés internationaux ont accentué la chute des prix du pétrole, qui ont atteint, mardi 3 mai 2016, 46 dollars pour le baril. En effet, le prix du baril de Brent, avec livraison en juillet, s'est stabilisé à 45,95 dollars pour le baril, prix d’ouverture des transactions de ce mardi

Publié le: 09/02/2016 - 11:55
286

L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a fait savoir dans son dernier rapport mensuel, que le surplus sur le marché pétrolier devrait dépasser les prévissions tout au long du premier semestre 2016, et devrait s'établir à 1,75 millions de barils par jours contre 1.5 million prévus auparavant, ce qui accentue le risque d'une poursuite de la baisse des cours.

Publié le: 08/02/2016 - 10:05
316

Les cours du brut ont évolué de façon mitigée cette nuit dans les échanges asiatiques, reflètant un marché attentiste après la réunion entre Ali al-Naimi, ministre saoudien du pétrole et son homologue vénézuélien Eulogio Del Pino, dimanche à Ryadh, pour examiner une éventuelle coopération entre les membres de l'OPEP pour stabiliser le marché, selon l'agence de presse saoudienne SPA, toutefois aucun pas concret n’a été pris en cette direction au terme de la rencontre.

Publié le: 21/12/2015 - 13:40
303

Le baril de Brent de la mer du nord, référence européenne du pétrole, a subi une nouvelle perte de 2%, en début de matinée, qui le ramène à 36,13 dollars, son plus bas niveau depuis le mois de juillet 2004. Le WTI a quant à lui perdu 1,2% pour descendre à 34 dollars. 

Publié le: 16/12/2015 - 09:58
427

Selon un rapport de Moody's Investors service, les cours de pétrole ne devraient pas s'éloigner significativement de leurs niveaux actuels en 2016, le Texas Light Sweet ou WTI devrait tourner en moyenne à 40 dollars le baril, puis 45 dollars en 2017 et 50 dollars en 2018. A moyen terme, au delà de 2018, l'agence s'attend à un baril à 60 dollars.

Publié le: 14/12/2015 - 13:27
1271

Après avoir enregistré sa lus forte baisse hebdomadaire depuis un an, le prix du baril de pétrole s'est enfoncé sous les 35 dollars pour la première fois depuis février 2009, à 34.67 dollars pour les contrats à terme sur le New York Mercantile Exchange.

Le marché anticipe une hausse du surplus mondial après que l'Iran ait réitéré son intention d'augmenter ses exportations, selon les déclarations de son ministre adjoint du pétrole, Amir Hossein Zamaninia.

Publié le: 08/12/2015 - 15:38
173

Le Brent Crude est passé en dessous de 40 dollars le baril pour la première fois depuis près de sept ans après l'annonce de l'OPEP d'abandonner la limite sur la production de brut , déclenchant ainsi des spéculations laissant anticiper une surabondance record mondial à moyen terme.

Le Brent a chuté aujourd'hui à la mi-journée de 2,1% à 39,88 dollars US le baril, soit son plus bas niveau depuis le 20 février 2009.

Publié le: 11/11/2015 - 11:58

Selon le dernier rapport sur les perspectives énergétique à court terme (Short-Term Energy Outlook) de l'Agence d'information sur l'énergie (EIA), organe du Département de l'Énergie des États-Unis, la production de pétrole hors OPEP accusera une baisse de 300 000 barils par jour en 2016, après une augmentation de 1,1 million de barils/jour cette année. Cette baisse sera la première depuis 2008, ajoute l'agence qui prévoyait pourtant une hausse de 100 000 b/j dans son rapport mensuel précédent,

Publié le: 16/10/2015 - 08:41

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) a donné le 06 octobre son accord de principe pour réactiver l'adhésion de l'Indonésie en son sein, un retour dont les formalités seront discutées lors de la prochaine réunion régulière de la Conférence de l'O​PEP prévue le 4 décembre.

Publié le: 15/10/2015 - 07:06
292

L'Agence internationale de l'énergie (AIE) prévoit un marché pétrolier toujours saturé en 2016, avec le ralentissement de la croissance de la demande, de 150 mille baril/jour inférieure aux prévisions du mois précédent, ainsi que  la production de l'Opep qui frôle ses records, et en dépit de la baisse de l'offre hors-Opep, conséquence de la chute des cours.

L'arrivée du pétrole iranien, en cas d'assouplissement des sanctions internationales, contribuera également à maintenir la saturation du marché, ajoute l'agence dans son dernier rapport.

Publié le: 01/09/2015 - 13:09
136

Les cours du pétrole brut ont fini sur un nouveau rebond de plus de 8% le 31 août 2015, sur le marché new-yorkais Nymex, soutenus par l'annonce d'une réduction de la production américaine et par des signes montrant que l'OPEP pourrait enfin réduire son offre. Le baril de brut WTI a terminé en hausse de 8,03% à 48,85$ à New York, alors qu'une semaine plus tôt, il avait plongé sous la barre des 40$.

Publié le: 06/03/2015 - 23:06
390

Les premiers indicateurs commençaient déjà à inquiéter les professionnels du marché de brut depuis la fin janvier, avec des niveaux de stock de pétrole US records. En effet, les stocks commerciaux de brut, hors réserves stratégiques, sont passés de 417,9 millions de barils (11 février 2015) à 444,4 millions de barils à la fin de la semaine dernière, soit un rythme hebdomadaire moyen largement au-dessus des 3 millions de barils attendus dans de telles périodes de baisse des prix du brut.

Pages

S'abonner à OPEP