Pétrole : Moody’s abaisse ses prévisions de prix

Selon un rapport de Moody's Investors service, les cours de pétrole ne devraient pas s'éloigner significativement de leurs niveaux actuels en 2016, le Texas Light Sweet ou WTI devrait tourner en moyenne à 40 dollars le baril, puis 45 dollars en 2017 et 50 dollars en 2018. A moyen terme, au delà de 2018, l'agence s'attend à un baril à 60 dollars.

Pour le Brent de la mer du nord, Moody's a abaissé ses révisions à 43 dollars le baril l'année prochaine (contre 53 dollars pour les précédentes prévisions). Le baril se négociera en moyenne 48 dollars sur 2017, puis 53 dollars en 2018 et 63 dollars à moyen terme.

La saturation du marché reste exacerbée par les pays membres de l'OPEP qui produisent sans retenue, pour garder leur parts de marché, fait remarquer Terry Marshall, vice président de Moody's Investors service. La hausse de la production russe, et la possibilité d'une levée des sanctions sur le pétrole iranien renforcent les anticipations d'une forte croissance du surplus mondial, la hausse de la demande  estimée à 1,3 million de baril/jour sera nettement insuffisante pour éponger l’excédent. Moody's ne s'attend pas à une baisse de la production mondiale avant la deuxième moitié de 2016.

L'agence a également revue à la baisse ses prévisions de cours du gaz naturel, de 50 cents par million de BTU, à 2,25 dollars en 2016, puis 2,50 dollars en 2017 et 2,75 dollars en 2018.

© Copyright Tustex

Les articles associés