Banque Mondiale

Publié le: 07/01/2015 - 10:21

A l’issue d’une entrevue tenue au siège de la Banque Mondiale, le 6 janvier 2014, entre le président du gouvernement Mehdi Jomaâ et le président de la Banque mondiale Jim Young Kim, qui a affirmé que l’institution financière accordera à la Tunisie des crédits destinés aux politiques de développement et consolidera son soutien aux programmes de réformes de développement régional.

Publié le: 18/09/2020 - 09:51
105

Le Représentant Résident de la BM en Tunisie, Tony Verheijen, a déclaré à l’issue d’une rencontre avec le ministre de l’Economie, des Finances et du soutien à l’Investissement Ali Kooli, que la Banque mondiale est disposée à poursuivre son appui à la Tunisie et son soutien à ses programmes de réformes et ses projets de développement.

Publié le: 31/08/2020 - 11:10

Une nouvelle évaluation des dommages et des besoins effectuée après l’explosion du 4 août qui a secoué la ville de Beyrouth appelle à reconstruire le Liban en mieux sur la base des principes de transparence, d’inclusion et de responsabilité, en vue de répondre aux demandes et aspirations du peuple libanais.

Publié le: 24/06/2020 - 14:53
532

Au sortir du confinement au 4 mai 2020, l’enquête réalisée en collaboration par l’Institut national de la statistique (INS) et la Banque Mondiale (BM), sur l’impact du Covid-19 sur le quotidien des Tunisiens, a révélé qu’environ 41% des personnes interrogées déclarent être touchées par le chômage et dont 73% n’ont plus de salaires pour survivre.

Publié le: 15/06/2020 - 16:02
983

Tony Verheijen, directeur de la Banque Mondiale en Tunisie, a expliqué au micro de radio Express FM, que l’appui budgétaire supplémentaire, de l’ordre de 175 millions de dollars, est venu en réponse à deux questions : d’abord celle de savoir si le nouveau gouvernement envisage d’avancer sur des dossiers restés en suspens et ensuite celle de financer les mesures décidées dans le cadre de la lutte contre la crise du Covid-19. Il s’agit d’une approche conjointe sur la base d’un programme présenté par le gouvernement tunisien.

Publié le: 09/06/2020 - 10:28
140

Dans un communiqué publié le 8 juin 2020, la Banque Mondiale a commenté la situation économique mondiale, notamment le choc lié à la pandémie COVID-19. Les mesures de confinement qui ont engendré une contraction sévère de l'activité économique devraient plonger l'économie mondiale dans la récession la plus sévère depuis la deuxième guerre mondiale selon l'institution.   

Publié le: 01/06/2020 - 12:23
271

L’Institut National de la Statistique (INS), en collaboration avec la Banque Mondiale (BM) a élaboré une enquête portant sur l’impact du Covid-19 sur le quotidien des Tunisiens. Ladite enquête a été menée via le téléphone et a couvert un panel de 1389 ménagers représentatif de la population tunisienne. La première vague de l’enquête a recueilli les réponses de 1030 ménagers sur la période allant du 29 avril au 8 mai 2020.

Publié le: 30/04/2020 - 14:45
180

Pour aider la Tunisie à affronter la pandémie du Covid-19, la Banque mondiale (BM) a approuvé un nouveau projet de 20 millions de dollars (l’équivalent de 62 millions de dinars) pour  renforcer les capacités de réponse du secteur de la santé.

Publié le: 10/04/2020 - 13:25

Au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, la transparence sur les questions économiques critiques - comme la dette publique et l'emploi - sera un élément déterminant pour stimuler la croissance et renforcer la confiance dans les institutions publiques, selon le dernier bulletin d’information économique de la région publié par la Banque mondiale.

Publié le: 27/02/2020 - 15:12
457

L’initiative Economic Policy Dialogue vient de tenir sa deuxième rencontre mensuelle pour cette année 2020. Cette initiative entreprise par la Banque Mondiale et le PNUD se décline sous un format inédit. En effet, il s’agit de rencontres mensuelles qui se tiennent autour de thématiques économiques ainsi que financières sous la houlette de pas moins de vingt compétences reconnues. Lesdites rencontres visent pour objectif de réfléchir sur des recommandations ciblées à l’adresse de décideurs et sur des solutions et réformes en vue de solutionner les problèmes économiques de la Tunisie.

Publié le: 31/01/2020 - 14:53
571

Sahar Mechri, maître assistante à l'IHEC et directrice du magazine le Manager est revenu, au micro de radio Express FM, sur les conclusions de la première session de l’Economic Policy Dialogue qui s’est tenu le jeudi 30 janvier à Tunis. En effet, elle a rappelé qu’il s’agit d’une initiative entreprise par la Banque Mondiale et le PNUD dans un format inédit. Le principe est simple : des rencontres fermées qui se tiennent mensuellement sur des thématiques économiques et financières et ce, par une vingtaine de compétences.

Publié le: 30/01/2020 - 13:03
3076

Le représentant résident de la Banque Mondiale en Tunisie, Tony Verheijem a indiqué, sur les ondes de radio Express FM, dans le cadre de la première réunion de l’Economic Policy Dialogue, que cet événement se tient à profit du partenariat et de l’appui accordé par la Banque Mondiale à la Tunisie. Il a précisé à cet effet, que 12 sessions de dialogue seront organisés et ce, autour de la thématique du développement durable.

Publié le: 22/01/2020 - 18:25

Le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et la Banque mondiale lancent au siège de Nations Unies à Tunis « l’Economic Policy Dialogue » (EPD).

Cette initiative conjointe de l’EPD consiste en l’organisation de rencontres mensuelles regroupant les acteurs nationaux et internationaux, à Tunis et en régions, pour échanger avec les représentants du secteur public et privé, du monde académique et des affaires, en plus d’experts internationaux du développement.

Publié le: 06/12/2019 - 13:08
664

Le vice-président du Groupe de la Banque mondiale, Farid Belhadj, a déclaré, dans une intervention sur les ondes de radio Express FM, que le rôle de l'État dans l'économie nationale devait être encadré et encourageant, d'autant plus que le secteur privé représente la seule solution en vue de s’engager dans une dynamique positive. Farid Belhaj a fait savoir que l'État devrait adopter un cadre juridique approprié et créer une justice économique, en plus de la nécessité de définir des options économiques claires pour aider le secteur privé à opérer dans de bonnes conditions.

Pages

S'abonner à Banque Mondiale