Jihad Azour

Publié le: 16/11/2021 - 10:31
282

Lors d’une rencontre en visio-conférence tenue dans le cadre d’une session de formation organisée dans la capitale Jordanienne Amman, par le FMI au profit des représentants des organes de la presse arabe, du 14 au 16 novembre 2021, Jihad Azour, directeur du département Moyen-Orient et Asie centrale du FMI, a déclaré que des discussions techniques entre les services du Fonds Monétaire International (FMI) et les autorités Tunisiennes sont en cours, afin d’examiner la possibilité de lancer un nouveau programme de financement au profit de la Tunisie.

Publié le: 20/10/2021 - 17:35
388

Le directeur du département Moyen-Orient et Asie centrale du Fonds monétaire international (FMI), Jihad Azour, a affirmé que le Fonds suit de près la situation en Tunisie, tout en assurant que le FMI est en contact permanent avec les autorités tunisiennes pour fournir une assistance technique et des conseils et pour obtenir plus d’informations sur les plans des réformes et les politiques que le nouveau gouvernement compte adopter.

Publié le: 15/04/2020 - 17:17
1089

Le Directeur du Département du Moyen-Orient et de l’Asie Centrale au FMI, Jihad Azour, a indiqué ce mercredi 15 avril 2020 à Washington que le monde est face à une « crise sans précédent », due au Coronavirus. Il a ajouté que les économies de la région font face à un double choc, dû au fait que tous les pays comptent des malades contaminés par la pandémie, d’une part, et dû à l’impact direct du COVID-19 sur l’offre et la demande de produits et services fournis par la région.

Publié le: 31/01/2018 - 11:12
823

Les réformes adoptées par la Tunisie, principalement au niveau du marché libre et du budget de l’Etat de 2018, mènent dans la bonne direction pour sortir de la crise économique. C’est ce qu’a affirmé Jihad Azour, le directeur du département Moyen-Orient et Asie centrale du Fonds Monétaire International (FMI).

Jihad Azour estime ainsi qu’il est nécessaire de poursuivre les réformes du secteur public, notamment pour réduire la masse salariale publique, tout en insistant sur l’importance d’améliorer le climat des affaires en Tunisie.

Publié le: 21/04/2017 - 19:31
6433

En réponse à une question de Tustex et de Radio Express FM, le directeur du département Moyen Orient, Afrique du Nord et Asie Centrale au sein du FMI, Jihad Azour, a nié vendredi à Washington l'existence d'une quelconque demande du Fonds pour que la Tunisie laisse flotter librement le dinar. Il a ajouté que son institution a juste recommandé à la Tunisie une plus grande flexibilité de sa monnaie nationale pour faire face aux déficits budgétaire et de la balance des paiements.

S'abonner à Jihad Azour