Matières premières : La Banque mondiale revoit à la hausse ses prévisions de prix pour 2018

La Banque Mondiale vient de mettre à jours ses prévisions pour l'évolution des prix des matières premiers, le Commodity Markets Outlook du mois d'avril, signalant une hausse prévue des cous de pétrole qui devraient en moyenne atteindre 65 dollars en 2018, contre une moyenne de 53 dollars l'année dernière. D'une façon générale, les produits énergétiques (pétrole, gaz, charbon...) devraient connaitre une hausse de 20% de leurs prix.

Les cours de pétroles seront soutenus par une demande forte et le maintien des accords de diminution des volumes de production par les pays de l’OPEP et les autres pays producteurs. A cela devrait s'ajouter, les tensions géopolitiques dans certains pays producteurs,  les hypothèques relatives à la levée des sanctions contre l’Iran, et les contraintes que connaissent l producteurs d’huile de schiste aux États-Unis. Les prévisions pourraient à l'inverse être révisées à la baisse, en cas de reprise de la production en Libye et au Nigeria

D'un autre coté, la reprise de la demande devrait, selon le rapport de la Banque Mondiale, engendrer une hausse de 9% en moyenne pour les métaux, alors que les produits agrovilles connaitront une hausse de 2%.

Cette hausse générale au niveau des matières premières est expliquée par une croissance mondiale plus vive, selon l'institution, une tendance haussière qui devrait se prolonger, explique Shantayanan Devarajan, directeur principal de la Banque mondiale pour l’économie du développement et économiste en chef par intérim.

© Copyright Tustex

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées (spam)
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image.