Ahmed Karam : Possibilité de suspendre la hausse du taux d'intérêt de 1% sur les crédits immobiliers

Le président de l’Association professionnelle tunisienne des banques et des établissements financiers ( APTBEF) Ahmed Karam a indiqué au micro de la radio Express FM, que la décision d’augmenter le taux d’intérêt directeur par la Banque Centrale implique une hausse du taux d’intérêt des crédits de l’ordre de 1% en moyenne. Il a ajouté qu’avec la BCT, l’APTBEF a envisagé d’apporter une contribution à l’adresse de la classe moyenne ayant des crédits immobiliers en cours concernés par ladite hausse. La mesure est donc exceptionnelle et consiste à exempter les crédits immobiliers de l’augmentation du taux d’intérêt de 1%. Ahmed Karam a expliqué qu’un comité technique se réunit régulièrement en vue d’étudier les requis de cette mesure.

Par ailleurs, le président de l’APTBEF a regretté le fait que certains secteurs économiques, ayant la possibilité de relancer rapidement l’économie nationale, n’ont pas fait l’objet de grand intérêt de la part des autorités compétentes. Il s’agit en l’occurrence du secteur de l’immobilier qui entraîne dans sa croissance celle d’autres activités économiques. L’idée que propose Ahmed Karam à ce titre est de mettre en place des mécanismes encourageant le citoyen à investir dans l’immobilier. Il s’interroge également sur l’utilité des taxes ajoutées sur l’immobilier qui ne font qu’étouffer le secteur.
 

© Copyright Tustex

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées (spam)
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image.