CARTHAGE CEMENT : Zribi : L’Etat compte se désengager de Ooredoo et Orange, outre Carthage Cement.

Date: 15/01/2019Unité monétaire: TND
Valeur nominale1Nbre d'actions172 134 413
Dernier cours2.120PER (sur 1 année) / marchén.dx/10,76x
Var. der. clôture %0BPA (sur 1 année)-0.149
Bidn.dDer. dividende0
Askn.dDate Distribution
Cap. Boursière364 924 956Var. sur 1 an2.120->2.120
MM(20)-MM(50)2,120-2,120Rdt ajusté depuis le 31/12/2020nc
Echg. quot. moyen (sur une année)0Advance/Decline (sur une année)0 hausses / 0 baisses

La ministre des finances, Lamia Zribi, a déclaré ce mardi 28 février 2017 sur Radio Express FM que l’Etat tunisien comptait se désengager des opérateurs télécoms Ooredoo et Orange, dans lesquels il détient respectivement 10% et 25% du capital.

Interrogée sur le timing de ces opérations, Zribi n’a pas donné de précision mais n’écarte pas la possibilité de les faire en 2017. La ministre a ajouté que ce genre d’opérations est plus compliqué, du fait de la présence d’actionnaires étrangers dans ces opérateurs.

En ce qui concerne la TFB, la ministre a réaffirmé que l’Etat est à la recherche d’un partenaire stratégique. Lamia Zribi a confirmé que la décision est prise par le gouvernement pour céder les parts de l’Etat dans Carthage Cement.

Société : 
© Copyright Tustex