TUNINDEX : Les 10.000 points en ligne de mire ou simple surchauffe boursière ?

La Bourse cumule record après record en affichant un rendement de 36% depuis le début de l’année. En dépit d’une situation macro-économique difficile, le momentum boursier n’a jamais été aussi haussier. La bourse bénéficie de la très particulière composition de son indice dominé par le secteur bancaire et par quelques blue chips à forte pondération. L’indice bancaire affiche déjà +38% tandis que le secteur agro-alimentaire (avec la SFBT) culmine à +48%. Le secteur bancaire bénéficie depuis déjà plusieurs mois d’un environnement de taux très favorable avec un taux directeur qui a connu successivement plusieurs hausses depuis le début de l’année et qui a propulsé le TMM à un niveau de 7,25% (son plus haut niveau depuis …..). Les banques bénéficient également de rendements très élevés dans leurs placements en BTA (8% et plus) mais aussi de conditions tarifaires agressives appliquées à la clientèle en termes de commissions, conditions de crédit…..Dans le secteur des boissons, la SFBT a réussi à maintenir une excellente cadence de résultats en dépit de toutes les nouvelles taxations de ses produits alcoolisés. Les résultats battent record sur record chaque année et confirment l’excellente résilience du groupe à tous les facteurs exogènes. Parmi les autres valeurs performantes figurent les sociétés exportatrices qui ont beaucoup profité du net décrochage du dinar et affichent des résultats en nette progression. Ces trois secteurs ont accaparé 80% environ de la hausse du marché et continuent à être recherchées en raison de perspectives prometteuses.

Cette hausse spectaculaire a propulsé la valorisation d’un grand nombre de valeurs à des niveaux record et souvent historiquement élevés. Les anticipations des investisseurs sont très favorables mais on peut considérer comme, dans tout mouvement haussier, qu’il y a un excès d’optimisme. D’un point de vue même purement psychologique, des capitalisations à 4 000 ou 3 000 Millions de DT (cas de la SFBT et la BIAT respectivement) sont du jamais vu dans notre paysage boursier. Mais comme souvent, les marchés se moquent souvent de la rationalité et s’en tiennent à des tendances techniques qui emportent tout sur leur chemin malgré des risques de plus en plus apparents au niveau macro-économique. La question à 1 Million de Dinars c’est évidemmnent de savoir si le marché a déjà touché un plus haut historique ou s’il est en voie de s’envoler allégrement vers le niveau historique des 10.000 points. Cette incertitude continuera à dominer le marché au cours des prochains mois mais d’ores et déjà on peut dire quelle bonne année a éte le cru de 2018 !

Themes :

© Copyright Tustex

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées (spam)
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image.