UNIMED : La société vise un bénéfice de 14,725 MD en 2018

Le siège de la Bourse de Tunis, a abrité aujourd'hui, 14 mai 2018, une communication financière, organisée à l'initiative de l’AIB et de la société Unimed, animée par son PDG, Ridha Charfeddine.

La rencontre a porté sur les réalisations de l'exercice 2017, clôturé avec un résultat net de 12.5 MDT en 2017 contre 11 MDT en 2016, soit une progression de 13%, et les perspectives pour l'année en cours, dont le premier trimestre a été marqué par une baisse de 15% des revenus, impactés par la baisse du chiffre d'affaires réalisé avec la pharmacie centrale.

Au cours de l'année précédente, la société a été confrontée à la baisse de la valeur du dinar, mais a néanmoins pu maintenir une marge brute à 58%, grâce aux efforts entrepris au niveau du mix produit. La Société a certes réduit l'impact de la baisse du dinar, vu la proportion des ventes à l'export, elle a toutefois subi une glissade de 25% face au dollar américain sur les ventes en Tunisie, où les prix sont fixes notamment au niveau des appels d'offre hospitaliers. Le chiffre d'affaires 2017 s'est élevé à 70 MD, réparti à raison de 63% en local et 37% à l'export.

Interrogé sur la baisse subie sur les trois premiers mois de 2018, en grande partie lié à la pharmacie centrale, Ridha Charfeddine à fait savoir que la Société a demandé à être mise sur le même pied d'égalité avec les laboratoires étrangers, de manière à prendre en compte le risque de change sur les appels d'offres. La société a reçu tardivement l'autorisation de soumettre en devises étrangères, ce qui a engendré un grand décalage. A l'heure actuelle, Unimed a toutefois totalement compensé son retard, stabilisant son chiffre d’affaires à fin avril comparé à la même période l’année dernière, notamment grâce à l’export. Localement, la société a d'ores et déjà récupéré 13 à 15 MD  différés sur ces carnets de commande, et espère recevoir les bonds de commandes pour les montants restants.

Ridha Charfeddine a par la suite exposé les prévisions pour 2018, la Société prévoyant un chiffre d'affaires en hausse de 14%  Pour dépasser les 80 MD. La marge brute et le taux de marge nette seront, selon les projections, stabilisées par rapport à 2017, respectivement à 58 et 18%. UNIMED prévoit ainsi de dégager un bénéfice 2018 de 14,725 MD, en hausse de 17% vs 2017.

Au niveau du programme d'investissement, Unimed a alloué 90 MD sur la période 2016-2019, les projets en cours concernent 4 lignes de production et de conditionnement automatiques pour 55 MD, 9 MD pour le nouveau bloc et 2 MD pour les équipements labo. Le projet de tri génération énergie pour 3,6 MD. Une enveloppe de 3 MD a également été dédiée à un autre projet  destiné à se conformer aux nouvelles normes américaines et européennes en matière de sérialisation.  Une éventuelle levée de fonds auprès du marché ne semble pas d'actualité pour le financement de ses investissements, selon Ridha Charfeddine, interrogé à ce propos par un intervenant.

Au niveau de l'export, la Société continue à scruter de nouveau cieux, le Burundi, le Rwanda et le Sénégal entre autres, elle visera cependant de nouvelles AMM sur des produits à plus forte valeur ajoutée. Concernant le projet en cours au Soudan, qui avance, a fait savoir Charfeddine, la Société a déjà enregistré 9 produits dans ce pays, 20 autres sont en cours a-t-il expliqué.  La Société veut également récupérer ses parts de marché en Irak et dynamiser davantage ses ventes en Libye.

 

Société : 

Themes :

© Copyright Tustex

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées (spam)
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image.