phosphate

Publié le: 22/01/2024 - 16:19
453

Selon les données publiées par l’INS, la production mensuelle de phosphate s’est établie en septembre 2023 à 254,5 milliers de tonnes, en hausse de +9,8% sur le mois mais en léger recul de -0,2% sur un an. Les données montrent que la production mensuelle de phosphate est en recul quasi continu depuis juin 2022.

Publié le: 29/09/2023 - 10:02
2503

Selon les données publiées par l’Institut national des statistiques (INS), les exportations des secteurs des mines, des phosphates et dérivés ont augmenté, à fin août 2023, de manière significative de 37,5% par rapport à la même période de l’année 2022, notamment vers les Etats-Unis.

Le secteur de l’énergie a enregistré, à fin août 2023, la plus forte croissance des exportations avec une augmentation de 79,3%, principalement tirée par les exportations de pétrole brut vers l’Italie .

Publié le: 21/08/2023 - 14:19
742

Selon les données du ministère de l’industrie, des mines et de l’énergie, la production de phosphate s’établit en juin à 272 mille tonnes (mt), en recul par rapport à juin 2022 de - 5,4%.

La production mensuelle moyenne s’établit cette année à 266 mt contre 322 mt à fin juin 2022. Sur les 6 premiers mois de l’année, la production ressort à 1,60 millions de tonnes (Mt), en baisse de -17,3% par rapport à la même période de l’an dernier. À ce rythme, la production annuelle ne devrait pas dépasser les 3,5 Mt en 2023.

Publié le: 26/06/2023 - 11:35
4811

Pendant de nombreuses années, la CPG a investi afin de réduire les coûts de production tout en augmentant la capacité. Cela a été généralement atteint en développant des mines à ciel ouvert pour remplacer les mines souterraines. Au cours de la décennie 2001-2010, la CPG a vu sa production en hausse pour atteindre une moyenne annuelle de 7,8 millions de Tonne, alors qu'elle était de 6,8 millions de tonnes en moyenne durant la décennie 1991-2000 (mais 3,5 Millions de Tonnes en moyenne entre 2011 et 2021).

Publié le: 18/05/2023 - 13:03
1452

Selon les données de la Banque Mondiale, le prix du phosphate brut s’est établi en avril 2023 à son plus haut niveau depuis le début de l’année 2009, soit 345 dollars la tonne métrique.

Publié le: 12/12/2022 - 17:00
3190

Le prix du phosphate brut est en recul pour le 3ème mois consécutif, en baisse de 5,5% à 300 dollars la tonne métrique (t/m) en novembre, contre 317,5 dollars en octobre et 320 dollars en juillet-septembre 2020.
Il est à rappeler qu’au début de l’année 2009, la t/m de phosphate se négociait à 450 dollars. Cette baisse a concerné  les produits dérivés. Le diammonium de phosphate (DAP) est en baisse depuis le début de l’année après avoir atteint un plus haut à 954,0 dollars la t/m en avril. Il en est de même du Super-triple (TSP) : -7,4% m/m.

source: Tema

 

Publié le: 04/04/2022 - 11:29
1042

La Compagnie des Phosphates de Gafsa a livré 940 mille tonnes de phosphate à ses clients locaux parmi les industriels d’engrais chimiques, dont le Groupe Chimique Tunisien et la Société tuniso-indienne des engrais (TIFERT), au cours du premier trimestre 2022.

Publié le: 16/09/2020 - 14:04
1511

Le complexe chimique tunisien a adopté un plan pour importer 40 mille tonnes par mois (500 mille tonnes au total), permettant la formation d’un stock de phosphate et la poursuite de la production d’engrais chimiques de manière normale. D’ailleurs, la première cargaison de phosphate importé par la Tunisie arrive avant la fin de ce mois en provenance de l’Algérie.

Il s’agit de la première fois que la Tunisie, classée jusqu’en 2010 au cinquième rang des producteurs mondiaux de phosphates, est contrainte d’importer ce produit de l’étranger.

Publié le: 17/08/2020 - 13:13
710

Après trois ans d’interruption, la Compagnie des phosphates de Gafsa (CPG) a enfin repris le transport de phosphate commercial vers ses clients à partir de ses mines à Redeyef.

Publié le: 12/12/2019 - 13:49
450

La production de phosphate a atteint près de 3,5 millions de tonnes jusqu’à fin novembre 2019, selon Ali Khemiri, le directeur général de la Compagnie de phosphate de Gafsa (CPG), qui explique également qu’elle atteindra cette année 3,8 millions de tonnes contre 2,8 millions de tonnes en 2018.

Le seuil des 4 millions de tonnes ne sera donc pas atteint comme l’espérait Slim Feriani, le ministre de l’industrie et des PME, en rappelant que la barre de 4 millions constituerait un record de production depuis 2011 mais que l’objectif en début d’année 2019 était de 6 millions.

Publié le: 22/11/2018 - 14:52
844

Selon les chiffres du budget économique de 2019, le gouvernement prévoit d’augmenter les recettes du secteur minier de 10% en 2019 grâce à la production de 5 millions de tonnes du phosphate brut.

En ce sens, près de 180 millions de dinars devraient être investis dans le secteur minier (dont 140 MD alloué au secteur du phosphate) pour la production de près de 300 mille tonnes de fer. De plus, le gouvernement devrait accélérer la réalisation des études du projet Tozeur-Nafta et des projets de Meknassi (gouvernorat de Sidi Bouzid) et Om Lakhchab pour renforcer la production.

Publié le: 11/05/2018 - 17:38
373

Selon le dernier rapport publié par l’INS, au cours des quatre premiers mois de l’année 2018, les échanges commerciaux de la Tunisie avec l’extérieur ont augmenté en volume (prix constant), à l’export de l’ordre de 12% et à l’import de l’ordre de 0,8%. Au niveau des prix, ils ont augmenté de 18,6% pour les exportations et de 20,4% pour les importations.

Publié le: 24/11/2017 - 17:38
9626

Grâce aux nouvelles capacités de la plateforme chimique du groupe marocain OCP, qui a notamment produit, en octobre 2017, un million de tonnes de phosphate, le Maroc sera le leader mondial en 2018 dans l’exportation d’engrais avec une production de 12 millions de tonnes par an.

L’OCP prendra alors le dessus sur l’entreprise américaine Mosaic, qui est resté longtemps en haut du podium en termes de production et d’exportation de phosphate.

Publié le: 10/05/2017 - 12:35
760

Dans un discours prononcé sur un ton grave ce mercredi 10 mai 2017 au palais des congrès à Tunis, le président de la république, Béji Caid Essebsi, a indiqué que, désormais c’est l’armée qui va protéger les lieux de production sensibles du phosphate, pétrole, gaz, etc. et ce pour couper court aux manifestations sociales non autorisées impliquant l’arrêt de la production. Caid Essebsi a précisé que l’armée « a déjà entamé » l’application de cette décision, prise en « concertation » avec le conseil national de sécurité.

Pages

S'abonner à phosphate