Néji Baccouche

Publié le: 03/12/2021 - 14:09
787

Le professeur de droit et directeur du Centre d'études fiscales, Néji Baccouche a déclaré, lors de son intervention sur les ondes de radio Express FM, que la mauvaise gestion fiscale a un assez lourd passé en Tunisie soulignant que toutes les révolutions et mouvements de protestation ayant eu lieu dans le pays sont liés à la politique fiscale. Il a estimé que la Tunisie est un “pays fiscal” et ne vit que des impôts, expliquant que la solution aux problèmes financiers du pays est la fiscalité.

S'abonner à Néji Baccouche