dette extérieure

Publié le: 20/06/2022 - 11:26
269

Selon les données publiées par le Ministère des Finances, le stock de dette publique a atteint à la fin du premier trimestre 2022, près de 106 milliards de dinars, en augmentation de 8,6% par rapport à l’année dernière.

Ce stock est désormais constitué à hauteur de 60% par de la dette d’origine extérieure et la dette d’origine intérieure. Il s’agit de plus en plus d’en endettement à court terme destiné à permettre à l’Etat de pallier les difficultés de recourir à l’emprunt extérieur pour financer ses dépenses budgétaires.

Publié le: 11/04/2022 - 13:44
475

Intervenu sur les ondes de radio Express FM, l’analyste financier, Bassem Ennaifer a indiqué que la dette de la Tunisie s’est établie à une hauteur préoccupante de 103 milliards de dinars répartis entre 62,8 milliards de dettes extérieures et 40 milliards de dettes intérieures.  Bassem Ennaifer a ajouté que la Tunisie a déjà contracté des emprunts entre 2018 et 2021 de l’ordre de 18 milliards de dinars afin de couvrir le déficit budgétaire et seulement 4 milliards pour le financement des projets. 

Publié le: 10/12/2021 - 11:54
639

Le gouverneur de la Banque Centrale Marouane El Abbassi, a déclaré en marge des journées de l’entreprise qui se tiennent actuellement à Sousse, que la Tunisie est capable d’honorer ses engagements et elle n’est pas obligée de passer par le Club de Paris pour le faire.

El Abassi a écarté le scénario d’un « effondrement des finances publiques » et a insisté sur le fait que malgré la conjoncture économique difficile la Tunisie reste capable d’honorer ses engagements envers ses partenaires.

Publié le: 13/10/2021 - 11:16
726

Selon le rapport de la Banque mondiale intitulé « Statistiques sur la dette internationale», la dette extérieure de la Tunisie s’est élevée en 2020, à 41,038 milliards de dollars, contre 39,3 milliards de dollars en 2019. Elle était de l’ordre de 35 milliards de dollars en 2018, contre 33,5 milliards de dollars en 2017 et 22,6 milliards de dollars en 2010.

Publié le: 26/01/2021 - 11:36
3869

Le stock de dette extérieure atteint selon les données de la BCT, le chiffre de 108,7 milliards de dinars au terme du 3ème trimestre 2020 en augmentation de 8,1 milliards par rapport à la même période d’il y a un an.

A ce niveau, l’endettement extérieur de la Tunisie représente plus de 100% du PIB : 102,9% si l’on considère que le PIB tunisien en dinars courants va se contracter de 7,2% en 2020.

Publié le: 03/07/2020 - 12:43
554

Selon le document de l’exécution du budget, publié par le ministère des Finances, l’encours de la dette publique a augmenté de 4%, à 87 milliards de dinars, à fin avril 2020. L’encours de la dette publique est composé à 70% de la dette extérieure (60,7 milliards de dinars) et à 30% de la dette intérieure (26,2 milliards de dinars).

Cette dette devra atteindre les 94 milliards de dinars, à la fin de l’année, ce qui représente 75% du PIB, selon les prévisions de la Loi de Finances 2020.

Publié le: 29/05/2020 - 16:46
345

L’encours de la dette publique s’est élevé, à fin mars 2020, à 83,5 milliards de dinars, dont 71% est formé de la dette extérieure et 28% de la dette intérieure, selon le rapport publié par le ministère des Finances sur l’exécution du budget d’Etat 2020.

Publié le: 08/03/2020 - 10:00
267

Pour la première fois de son histoire, le Liban s'est déclaré dans l'incapacité de rembourser sa dette, qui arrivera à échéance le 09 mars, et qui s'établi à 1,2 milliard de dollars.

Le premier ministre Hassan Diab a annoncé que le pays restructurera sa dette, dont le total s'élève à 92 milliard de dollars, ce qui représente 170% du PIB.

Le pays devait rembourser 1,2 milliard d'eurobonds émis en dollar le 9 mars, et une dette total sur toute l'année 2020 de  4,6 milliard de dollars.

Publié le: 05/11/2018 - 13:47
278

Le stock de dette publique a atteint à fin août 2018, 74,7 milliards TND soit 70,5% du PIB, contre  64,2 milliards au cours de la même période de l’année dernière. Ce stock est désormais constitué à hauteur de 70,5% d’emprunts en devises et pour le reste, d’emprunts auprès des banques tunisiennes.

La dette publique d’origine extérieure a plus que doublé depuis 2010, qui a coûté à l’Etat 2,1 milliards TND au titre des intérêts dont 1,1 milliard pour la dette intérieure et 1,0 pour les intérêts de la dette extérieure.

Publié le: 14/11/2017 - 16:35
639

Selon les données de la BCT, le service de la dette extérieure (intérêts + remboursement du principal) a atteint la  somme de 5,72 milliards de dinars au terme des dix premiers mois de l’année,  en hausse de 62,3% par  rapport à la même période 2016. Un montant qui représente l’équivalent de 5,9% du PIB et 20,8% des recettes d’exportations de marchandises.

Publié le: 18/09/2017 - 17:23
438

Selon les derniers chiffres publiés par le ministère des Finances, le taux d’endettement de la Tunisie s’est stabilisé, à fin juillet 2017, à 66,9% du PIB, au même niveau que le mois précédent (contre 60,9% du PIB en juin 2016). Toutefois, entre juin et juillet 2017, le service de la dette est passé de 3,6 milliards de dinars à 4,8 milliards de dinars. Les intérêts qui s’élèvent à 1.5 milliard de dinars, représentent presque le 1/3 du service de la dette, alors que le principal s’élève à 3,3 milliards de dinars.

Publié le: 20/07/2017 - 14:08
221

Le stock de dette extérieure de la Tunisie s’établit au terme du premier trimestre 2017 à 68,39 milliards de dinars, en progression de +18,5% en g.a  selon les données publiées par la BCT. Elle correspond à 71,8% du PIB contre 64,9% à la même date de l’année dernière.

Publié le: 27/03/2017 - 17:27
1031

La dette de la Tunisie a continué de progresser à un rythme supérieur à 20% en ce début d’année 2017. Elle a plus que doublé depuis janvier 2011 pour s’établir désormais à hauteur de 56,3 milliards de dinars en hausse de près de dix milliards par rapport à la même période de l’année dernière.

Le stock global de dette publique atteint désormais plus de 62% du PIB de la Tunisie contre 53,7% à fin janvier 2016 et 35,6% à fin janvier 2010.

Publié le: 26/01/2017 - 16:54
135

La ministre des Finances, Lamia Zribi a indiqué, sur les ondes de la radio Express FM, que le dialogue 5+1 rassemblant cinq pays à savoir : la France, le Portugal, l’Espagne, l’Italie et Malte ainsi que les pays du Maghreb, a intégré cette année dans son cadre les questions relatives à la finance. A ce titre, l’accent a été mis sur la transparence financière à travers l’échange des expériences et des connaissances dans le domaine. Egalement, il a été question de la fiscalité, la douane ainsi que le financement des changements climatiques.

Pages

S'abonner à dette extérieure