Les bourses chinoises ferment au bout de 29 minutes après un nouveau mouvement de panique

Les bourses de Shanghai et de Shenzhen ont pour la deuxième fois fermée devant la dégringolade de leurs indices, cette fois au bout de seulement 29 minutes. Le CSI Index 300, composé des principales valeurs sur les deux places, s'est enfoncé de plus de 5% ce qui a contraint les autorités du marché à utiliser leurs coupe-circuit de 15 minutes pour éviter le mouvement de panique. A la reprise des cotations, l'indice a de nouveau et très rapidement dévalé de 7%, l'indice composite de la Bourse de Shanghai s'était effondré de 7,32%, celui de  Shenzhen a cédé 8,35%, poussant à la suspension pour le reste de la journée.

Les bourses chinoises réagissent cette fois à l’annonce d’une baisse par les autorités du pays de 0,51% du cours de référence du yuan par rapport au billet vert, à 6,5646 yuans pour un dollar, soit le taux le plus bas depuis mars 2011, une huitième baisse qui relance les inquiétudes sur la devise chinoise et qui viennent s’ajouter aux craintes sur le ralentissement de la deuxième économie mondiale, dont la croissance devait se situer à 69% en 2015, au plus bas depuis 25 ans.  

Le mouvement s’est propagé sur les autres places asiatiques, à l’image de Tokyo où le Nikkei a perdu plus de 1,7%, alors qu’à Hong Kong, le Hang Seng a reculé de 2,4%. 

© Copyright Tustex

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées (spam)
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image.