Les bourses chinoises ferment après de lourdes chutes

Les bourses chinoises ont encaissé leur premier coup dur en 2016 ce lundi. Après une première interruption de 15 minutes,  les autorités boursières ont décidé de suspendre les cotations pour le reste de la journée sur les places de Shanghai et Shenzhen, devant la persistance de la dégringolade l'indice CSI300, qui regroupe les 300 principales sociétés cotées sur les deux bourses. Auparavant l’indice composite de la place de Shanghai avait plongé de 6,85%, celui de Shenzhen perdait 8,2%. Les analystes renvoient ce mouvement au pessimisme sur l'industrie manufacturière et les signes de contraction de l’activité des usines dans le pays.

Les bourses chinoises ont entraîné dans leurs sillages l’indice Nikkei 225 de la bourse de Tokyo, en baisse de 3,3%, tout comme le Kospi sud-coréen, qui perd 2% alors que le  Hang Seng de Hong Kong a reculé de 2,82%.

 

© Copyright Tustex

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées (spam)
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image.