Google, Intel, Qualcomm et Broadcom suspendent leurs relations avec Huawei

Google a annoncé avoir suspendu ses relations commerciales avec l’entreprise chinoise de téléphonie mobile Huawei.

Soupçonné par les Etats-Unis d’espionnage pour le compte de la Chine, le ministère américain du Commerce avait placé Huawei, , sur une liste d’entreprises suspectes auprès desquelles les sociétés américaines ne pourront commercer qu’après avoir obtenu un feu vert des autorités.

Le problème posé est celui de l’utilisation du système d’exploitation Android produit par Google ce qui remet en cause l’utilisation par Huawei de ce système, utilisé par la majorité des smartphones dans le monde.

Selon l'agence Bloomberg, les fabricants américains comme Intel, Qualcomm, Broadcom ou Xilinx ont indiqué qu'ils cesseraient de fournir Huawei, classé au premier trimestre, à la deuxième place des vendeurs de smartphones dans le monde, derrière le sud-coréen Samsung mais devant l'américain Apple.

Il est à préciser que Huawei développe, depuis quelques années son propre système d’exploitation, au cas où les relations se détérioreraient avec les Etats-Unis.

© Copyright Tustex

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées (spam)
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image.