La Tunisie et la South Mediterranean University sur le Financial Times

Le Journal britannique « Financial Times » a publié dans son numéro du 03 Novembre 2015 un rapport spécial (Special Report) sur les « Innovations en Education ». Dr. Mahmoud Triki, Fondateur de la South Mediterranean University a écrit un article intitulé « l’Enseignement Supérieur rencontre l’Innovation à Tunis » dans lequel il présente le potentiel de la Tunisie pour devenir une destination éducationnelle internationale et les innovations initiées par la SMU, université qu’il a fondée depuis 2002.

Dr. Triki présente les exigences en termes de compétences requises par le nouvel ordre économique mondial qui a transformé l’enseignement supérieur d’un service public offert par les gouvernements à un secteur stratégique obéissant aux lois de la concurrence.
Dans ce contexte:
Les universités des pays développés ont reconsidéré leurs stratégies de développement en  internationalisant leurs programmes pour offrir à leurs partenaires (Etudiants, Professeurs, Entreprises et Société Civile) une éducation mondialisée. Par ailleurs, plusieurs universités publiques ont privatisé certains de leurs programmes, et la majorité des universités tant publiques que privées, ont signé des accords de partenariat avec des universités étrangères.

Cependant, dans la majorité des pays en développement, l’enseignement supérieur reste un monopole de l’état subissant la lourdeur et la rigidité des lois et des règles de gestion imposées par l’Administration. Toutefois, certains de ces pays dont la Tunisie ont pris des initiatives pour profiter des opportunités offertes par le nouvel ordre économique mondial. En effet, depuis l’année 2000, ce petit pays nord africains a introduit des lois favorisant le développement des universités privées en leur accordant des incitations fiscales et financières. C’est ainsi que fut créée la South Mediterranean University (SMU).

Parmi les innovations initiées par la SMU figure l’adoption de la langue anglaise pour l’organisation de ses programmes dans un système universitaire principalement francophone faisant de la SMU la première université anglophone en Tunisie. Par ailleurs, alors que les universités nouvellement créées démarrent leurs activités par l’offre de programmes académiques destinés aux étudiants, la SMU a démarré ses activités par l’organisation de programmes de perfectionnement de cadres (Executive Education).

Ces innovations combinées avec l’offre de programmes de qualité (programmes internationalement accrédités) ont permis à la SMU de se distinguer par rapport aux institutions existantes. Par ailleurs, elles ont facilité le lancement d’autres écoles de la SMU telles que l’école d’ingénieurs (Mediterranean Institute of Technology – MedTech) et l’Institut des Langues (Language and Cultural Institute – LCI). Enfin, elles ont permis à la SMU d’attirer des étudiants internationaux avec des participants à son programme de MBA provenant de 32 différentes nationalités contribuant ainsi à faire de la Tunisie une destination éducationnelle internationale de référence. Enfin la SMU a développé un network d’universités partenaires parmi les plus prestigieuses permettant les échanges d’étudiants et de professeurs et l’offre d’une éducation mondialisée.

(Communiqué)

© Copyright Tustex

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées (spam)
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image.