Moez Laâbidi : Le rebond réalisé par le dinar tunisien face à l’euro est tributaire de facteurs conjoncturels

L’expert en finances et membre du Conseil des analyses économiques, Moez Laâbidi a indiqué, au micro de la radio Express FM, à propos du léger rebond du dinar tunisien face à l’euro, qu’il s’agit d’une réaction à des facteurs conjoncturels sur fond de fondamentaux économiques toujours en berne.

Il a ajouté que ce gain de valeur au change se justifie à travers quelques facteurs tels que l’emprunt contracté en devises au près de la Banque Mondiale par la STEG, les recettes  touristiques, les entrées de fonds suite à la cession de Zitouna Bank et Zitouna Takaful ainsi que la politique monétaire restrictive puisqu’elle a eu un effet positif sur le dinar tunisien, tous ces facteurs ont baissé la tension sur les devises a expliqué M. Laabidi.

En effet, Moez Laâbidi a expliqué à ce sujet que la hausse des taux d’intérêt a eu deux impacts à savoir : elle a d’abord pesé sur la demande de crédit à la consommation et l’investissement, et ensuite la vente de devises par certains opérateurs de la place.

Par ailleurs, l’expert en finance a indiqué que parler d’une amnistie de change comme solution face à la dépréciation du dinar n’est pas une solution efficace. Sachant que la dernière amnistie effectuée en 2007, n’a mobilisé que 70 opérateurs seulement. Moez Laâbidi a expliqué en outre que l’opération d’amnistie a plutôt un effet de stock de devises qui ne se renouvelle pas chaque année.

 

© Copyright Tustex

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées (spam)
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image.